• [J-Drama] Nippon Noir : Detective Y's Rebellion

    Titre : Nippon Noir : Detective Y's Rebellion (ニッポンノワール-刑事Yの反乱)

    Pays : Japon

    Genre : Policier, Thriller, Science-Fiction, Mystère, Crime.

    Année : 2019.

    Épisodes : 10 (46 minutes).

    Casting :

    Kaku Kento : Yusa Kiyoharu

    Hirosue Ryoko : Usui Kaoru

    Tanoi Ken : Usui Katsuki, le fils de Kaoru

    Owada Shinya : Usui Masaaki, le père de Kaoru

    Iura Arata : Saimon Kaname

    Kitamura Kazuki : Nanbu Shusuke

    Kudo Asuka : Nagoshi Tokio

    Kaho : Fukami Sara

    Sasano Takashi : Fukami Kiichi, le propriétaire du café/restaurant

    Iriyama Noriko : Fukami Seira

    Hosoda Yoshihiko : Miyagi Ryoichi

    Sugimoto Tetta : Ekuni Kosei

    Sasai Eisuke : Honjo Yuzuru

    Sakuma Yui : Honjo Serina

    Tachibana Eri : Takasago Akemi

    Eishin : Kishi Masaomi

    Mikami Kensei : Igami Ryuji

    Komakine Ryusuke : Kozuki Yasuhi

    Yokoyama Ryo : Maezono Takashi

    Aijima Kazuyuki : Nihira

    Ochiai Motoki : Jinnai Nagito

    Résumé : 

    Le policier Yusa Kiyoharu se réveille dans une cabane au milieu de la forêt. Dans sa main, un revolver. À côté de lui, le cadavre de sa supérieure Usui Kaoru.

    Kiyoharu n'a plus aucun souvenir de ce qui s'est passé ces derniers mois. Évidemment, au vue de la situation, il devient vite le premier suspect. Mais l'enquête finit par relier la mort de Kaoru à une autre affaire, un vol d'un milliard de yens dans lequel certains membres de la police auraient trempé.

    Réalisé par l'équipe déjà derrière 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom, la série prend place dans le même univers six mois après.

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 5/10 (oui, je lui ai mis la même note qu'Homeroom 8D)

    (Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

    J'avais très envie de voir Nippon Noir : Detective Y's Rebellion (que je raccourcirais par Nippon Noir dans la suite de l'article parce que je suis une personne très feignante ;) parce que je n'en ai presque pas entendu parler (contrairement à la série à laquelle on le relie, 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom, qui a eu de nombreux prix (et c'est fichtrement mérité ^^) mais j'y reviendrais plus tard parce que nous devons absolument parler de ce merveilleux lien 8D *moi, ironique ?...*) et j'aime toujours autant regarder les dramas "impopulaires" ou plutôt ceux dont on ne parle pas (ils ne font pas partie de la trinité du popularisme et je n'ai rien contre ces dramas puisque j'en consomme aussi ^^"). Par ailleurs, c'est un drama policier donc c'est totalement mon registre ! Je me devais donc d'y jeter un petit coup d'œil !

    Résultats des courses ?...

    Eh bien les amis, nous ne sommes pas très bien avancés puisqu'à vrai dire, j'ai fini ce drama il y a quelques mois et je me demande encore le pourquoi du comment...

    Je me demande encore ce qu'il s'est passé dans la tête du scénariste, Muto Shogo, qui est derrière 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom (bien évidemment !) mais aussi derrière Kaitou Yamaneko (on a quelques détails assez similaires dans chacun des scénarios même si les deux dramas ne sont pas liés et Kaitou Yameneko est tout de même mieux écrit et plus divertissant), certains Kamen Rider, Surely Someday, les deux films Crows Zero, Atashinchi No Danshi ou encore le légendaire Hanazakari No Kimitachi E de 2007. Mais que s'est-il donc passé pour que l'on passe de 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom à Nippon Noir ?... C'est totalement incompréhensible pour ma part...

    La qualité d'écriture est assez divergente et le scénario de Nippon Noir patauge complètement (et il se noie totalement en seconde partie). Certes, je ne suis pas très fan de science-fiction mais là, c'est totalement illogique (le processus et le dénouement de l'intrigue est incohérent et absurde) et ça n'a aucun sens (je dirais qu'il est aussi logique que celui de mon meilleur ami, Final Life 8D).

    Le début de Nippon Noir n'est pas aussi terrible qu'il n'en a l'air puisque j'ai apprécié les premiers épisodes, j'avais d'ailleurs très envie de voir la suite. Cependant, cela se complique assez vite avec le rythme du drama qui n'aide en rien. Nippon Noir ne possède que 10 épisodes et pourtant, c'est long et incroyablement lent. C'est un drama qui a véritablement un problème de rythme et j'ai eu beaucoup de mal à le terminer malgré le format court.

    Comme je l'ai dit un peu plus au-dessus 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom et Nippon Noir sont deux dramas qui sont reliés et MyDramalist qualifie même Nippon Noir de spin-off alors qu'en réalité, ce n'est en rien un spin-off. Les deux dramas sont liés par le fait que l'équipe de réalisation et le scénariste soient identiques, certains élèves de 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom apparaissent dans Nippon Noir mais ce sont uniquement des guests/caméos, ils n'apportent pas grand chose à l'intrigue du drama. Vous pouvez aussi retrouver le personnage de Miyagi Ryoichi (Hosoda Yoshihiko) dans 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom mais il reste assez secondaire à l'intrigue. Ce sont donc deux dramas bien distincts (les scénarios de ces 2 dramas n'ont absolument rien à voir ensemble et 3 Nen A Gumi : Ima kara Mina-san wa, Hitojichi Desu / Mr. Hiiragi's Homeroom ne possède aucune part de science-fiction, c'est même un drama dénonciateur avec un message derrière) et qui n'ont pas grand chose à voir ensemble si ce n'est quelques caméos et le même staff derrière la caméra mais ça s'arrête là.

    L'OST ainsi que la réalisation de Nippon Noir m'ont laissé quelque peu de marbre. Ceci dit, j'ai trouvé ça intéressant de modifier l'ending (je parle des images et non pas de la chanson) pour que cela ait un rapport avec l'épisode diffusé. Cela reste assez intéressant même si on ne découvre pas grand chose sur les personnages ou sur l'intrigue mais c'est un détail que j'ai apprécié.

    Quant au casting, je vous avoue que je ne sais toujours pas quoi en dire mais je vous en expliquerais la raison après. J'ai découvert de nouvelles têtes tels que Kaku Kento, Iura Arata (que j'ai finalement retrouvé dans l'excellentissime Unnatural et il est très très bon dedans d'ailleurs) et Tanoi Ken. Je connaissais déjà Hirosue Ryoko (qui, décidément, se fait tuer à chaque drama que je vois d'elle ;), Kitamura Kazuki, Kaho, Sugimoto Tetta mais surtout Hosoda Yoshihiko qui est toujours aussi bon quelque soit le rôle. En soi, c'est un très beau casting mais je vous avoue que le côté décalé du drama les as un peu desservi notamment le petit Tanoi Ken avec lequel j'ai eu beaucoup de mal niveau acting. Je sais que souvent dans les dramas japonais, on a le droit à de l'acting exagéré et dans Nippon Noir, cela va de paire avec l'humour noir du scénariste mais je trouve que cela dessert totalement le casting et ses personnages. Le seul avec lequel je n'ai pas eu de mal, a été Iura Arata car son personnage, Saimon Kaname, était le seul auquel j'ai adhéré à l'humour (le personnage est assez décalé et ironique, ce qui le rend plus "humoristique" et sympathique que les autres). L'humour insufflé dans le drama se ressent par l'intermédiaire de ses personnages principaux et certes, j'aime l'ironie mais seul le personnage de Saimon Kaname (Iura Arata) a été le seul à me faire sourire/rire mais encore une fois, j'ai trouvé que cela allait complètement avec le personnage alors que pour les autres, ce n'était pas forcément le cas.

    L'écriture des personnages ne m'a donc pas aidé à apprécier le drama, je n'ai pas trouvé que les personnages étaient attachants et ils m'ont laissée de marbre malgré leurs différentes (et incohérentes) péripéties. Malgré tout, j'en ai apprécié certains comme par exemple Saimon Kaname (Iura Arata) et Miyagi Ryoichi (Hosoda Yoshihiko) (et j'ai clairement été frustrée par la finalité de ce personnage...).

    Comme je l'ai dit un peu plus au-dessus, la seconde partie du drama est assez laborieuse à regarder à cause des incohérences et des différentes situations assez aberrantes mais ce n'est rien en comparaison à la fin donnée à ce drama qui est pour un gros WTF... La fin m'a d'ailleurs fait penser à un autre drama à cause de sa fin. [Spoiler] J'ai beaucoup pensé à Iris à cause de cette fin 8D [Fin Spoiler]

    Je vous avoue mais je ne sais que dire d'autre sur ce drama si ce n'est que si vous le visionnez un jour, j'espère qu'il vous plaira et je vous le souhaite de tout cœur. En attendant, je ne vous le conseille pas parce qu'il me fait beaucoup penser au scénario incohérent de Final Life alors que ce sont bien de dramas distincts mais je dirais qu'ils ont une vibe assez similaire...

    ~ Est-ce que tu as vu Nippon Noir : Detective Y's Rebellion ? As-tu aimé ? Est-ce que tu souhaiterais le voir ? ~

    « [Challenge] Challenge Dramas 2021[C-Drama] Light On Series : Sisyphus »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :