• [J-Drama] The Naked Director / Zenra Kantoku (Saison 1)

    Titre : The Naked Director (全裸監督)

    Pays : Japon

    Genre : Biographie, Comédie, Érotique.

    Année : 2019.

    Épisodes : 8 (48 minutes).

    Casting :

    Yamada Takayuki : Muranishi Toru

    Mitsushima Shinnosuke : Arai Toshi

    Tamayama Tetsuji : Kawada Kenji

    Morita Misato : Kuroki Kaoru

    Emoto Tokio : Mitamura Kosuke

    Goto Takenori : Rugby Goto

    Ishibashi Ryo : Ikezawa

    Itao Itsuji : Ono Sadami

    Ito Sairi : Koseda Junko

    Koyuki : Sahara Kayo

    Kunimura Jun : Furuya Iori

    Lily Franky : Takei Michiro

    Pierre Taki : Oda

    Tomite Ami : Naoko

    Yo Kimiko : Muranishi Kozue

    Yonemoto Takato : Jimmy

    Yoshida Kotaro : Nakai Kanji

    Résumé : 

    Ce biopic suit la vie tumultueuse du réalisateur Toru Muranishi, qui a révolutionné l'industrie pornographique lors du boom économique japonais des années 80.

    (Source : Nautiljon)

    /

    Mon avis : 9/10

    The Naked Director est un drama qui faisait partie de ma liste de dramas à voir sur Netflix à cause de son intrigue pour le moins particulière (vous en connaissez vous des biopics de réalisateurs pornos ? ;) mais aussi parce que je n'en avais pas entendu parler sur les réseaux sociaux. Et puis, vous savez combien j'aime regarder les choses dont personne ne parle (et c'est peut être pour ça que je passe à côté de pépites "populaires" et que je les regarde 3 siècles après tout le monde ;). 

    Certes, l'histoire de The Naked Director peut en rebuter plus d'un puisque cela parle du cinéma pornographique. Personnellement, ce n'est pas le sujet qui me passionne et je suis loin d'en connaitre les tenants et les aboutissants mais j'étais très curieuse de voir ce que ce dernier allait me proposer et ce qu'il avait dans le ventre car ça serait dommage de rester dans ma zone de confort avec mes policiers/thrillers et donc de refuser de le regarder juste parce qu'il traite, il évoque la carrière d'un réalisateur pornographique. Je peux comprendre qu'on ne veuille pas le lancer par ailleurs, je tiens à vous mettre en garde car oui, The  Naked Director a tout de même son lot de scènes de sexe (notamment dans l'épisode 7 où il y a une scène qui n'est pas très agréable à visionner) donc si vous n'aimez pas cela (et c'est votre droit ^^), je vous déconseille The Naked Director toutefois si vous n'êtes pas frileux/frileuse quant à ça, je ne peux que vous pousser à le regarder car c'est un exceptionnel biopic. 

    Mais revenons-en au tout début de l'aventure, j'ai longtemps hésité avant de le lancer puis finalement, j'ai sauté le pas après avoir lu l'exceptionnel article de LadyTeruki (je vous mets le lien de son article ici) et je vous conseille d'ailleurs de le lire car je pense qu'il est plus construit et bien plus complet que mon article (je l'ai vu l'année dernière donc certaines choses peuvent demeurer floues dans mon article).

    Et je suis forcée d'avouer que j'ai extrêmement bien fait (mais vous avez dû le voir au vu de sa note ^^) car même si ce n'est pas un coup de cœur, The Naked Director se distingue pour être un biopic captivant et intrigant du début à la fin. Je dirais même qu'il fait partie des meilleurs dramas asiatiques qui sont disponibles sur Netflix (et il y en a un paquet ;). 

    Est-ce que je m'attendais à cela en lançant de The Naked Director ?

    Absolument pas ! J'étais septique, je dois l'avouer mais j'ai finalement été emballée par ce que l'on me proposait car sous ses airs de biopic, il touche à divers sujets tels que le plaisir féminin, l'image de la femme-objet, le traitement des actrices dans les scènes de sexe (et cela fait d'ailleurs écho à certaines situations présentes dans de grandes séries américaines mais j'y reviendrais plus tard) ou même les dessous de cette industrie qui est méconnue pour beaucoup de monde ou du moins, c'est ce que je pense.

    Comme je l'ai dit, The Naked Director est un biopic intéressant, divertissant mais surtout très captivant et je n'ai absolument pas vu le temps passer devant ce drama. Il possède des passages drôles, très décalés mais aussi émouvants car certaines scènes se révèlent assez touchantes. Si je vous dis qu'il y a aussi un peu d'action, me croirez-vous ? Et pourtant, il y en a et c'est véritablement bien dosé que ce soit pour l'action, le comique ou les moments émouvants (on ne part pas dans les larmes, je vous rassure). 

    La réalisation de The Naked Director est géniale et j'ai d'ailleurs lu que le tournage du drama a pris plus de 2 ans mais je peux parfaitement comprendre vu la qualité de l'image fournie au travers des différentes intrigues. Par ailleurs, la saison 2 est annoncée pour 2021 donc cela vous montre à quel point le réalisateur de ce drama est très rigoureux. 

    Autre point très important : le casting qui est époustouflant quelque soit le rôle attribué mais je vous avoue que je retiendrais principalement la performance de Yamada Takayuki dans le rôle de Muranishi et Morita Misato dans celui de Kuroki Kaoru. Ils ont tous les deux été exceptionnels et j'ai d'ailleurs eu du mal à reconnaître Yamada Takayuki dans ce rôle-là (bon après j'ai vu très peu de rôles de sa filmographie mais il me laisse toujours une forte impression à chaque fois donc j'aime beaucoup cet acteur). Je ne connaissais pas Morita Misato mais je vais sûrement la suivre de très près car elle a été sensationnelle dans son interprétation. Par ailleurs, j'ai pu voir quelques extraits vidéos d'une émission où les véritables Muranishi et Kuroki Kaoru participaient et effectivement, Yamada Takayuki et Morita Misato ont su parfaitement s'approprier les personnages. J'aimerais aussi évoquer un autre acteur que j'ai apprécié grâce à ce biopic alors que c'était plutôt mal parti entre nous et il s'agit donc de Mitsushima Shinnosuke (dans le rôle d'Arai Toshi) que j'avais déjà croisé dans le remake d'Hanazakari No Kimitachi E de 2011. Je n'ai vraiment pas apprécié son jeu dans ce drama et The Naked Director a su me réconcilier avec lui et me faire apprécier son jeu. 

    Certes, l'OST est moindre dans ce drama mais j'ai apprécié l'opening qu'il me proposait, cela me faisait vraiment penser aux années 80/90 donc j'ai beaucoup aimé. Par ailleurs, le réalisateur a fait le choix judicieux d'utiliser une chanson qui apporte véritablement du cachet à l'histoire :"Back To Black" d'Amy Winehouse. 

    Commençons donc à parler de notre personnage central : Muranishi Toru (Yamada Takayuki). Au début du drama, il n'est qu'un vendeur d'encyclopédies qui essaie de sustenter sa famille. Après une péripétie (que je ne vous spoilerai pas ;), il s'intéresse peu à peu au domaine du porno, du sexe et c'est véritablement très intéressant de voir comment au final on peut relier la vente d'encyclopédies et de films pornos (si, si, je vous assure). À chaque épisode (sauf le premier si je ne me trompe pas), il arrive à nous montrer une nouvelle vision du porno car à ce moment-là, le porno est quelque chose de très réglementé, très censuré (eh oui, vous avez bien lu) alors comment déjouer ses interdits et dépasser le magnat du porno (qui n'est pas Muranishi, ça c'est sûr !) ? C'est justement ça qui demeure passionnant et captivant du début à la fin du drama. 

    Et puis, pour Muranishi (Yamada Takayuki) tout n'est pas qu'une question de vente puisque pour lui, ses actrices doivent aussi pouvoir prendre du plaisir pour pouvoir en donner aux spectateurs. L'actrice doit donc être épanouie pour pouvoir faire son travail et par ailleurs, le réalisateur doit lui apporter une protection et bien la traiter pour ne pas qu'elle se fasse "rouler" ou autre et dans ce cas-là, Muranishi (Yamada Takayuki) montre qu'il essaie de changer les mœurs en protégeant ses actrices. En regardant ce drama, cela m'a fait penser à un tweet d'Emilia Clarke concernant son rôle dans Game Of Thrones et elle y évoquait d'ailleurs le fait que Jason Momoa (son partenaire à l'écran à ce moment-là) l'avait beaucoup aidé pendant les scènes de sexe en lui disant comment faire pour ne pas qu'il y ait d'abus sur le tournage la concernant. Et c'est donc pour cela que je trouvais que cela faisait encore écho aux tournages actuels.

    Les autres personnages ne sont pas en reste puisqu'ils apportent aussi leur lot d'intrigues et je les ai beaucoup aimé notamment Toshi (Mitsushima Shinnosuke), Kawada (Tamayama Tetsuji), Mitamura (Emoto Tokio), Rugby (Goto Takenori) ou encore Junko (Ito Sairi). Je les ai trouvé très attachants et j'ai vraiment hâte de voir la suite du développement du personnage de Toshi (Mitsushima Shinnosuke) car c'est l'un de ceux qui évoluent le plus dans le drama. 

    Sinon vous pouvez aussi prendre l'exemple du personnage de Kuroki Kaoru (Morita Misato) qui subit, je pense, la meilleure évolution du drama puisqu'elle s'épanouit peu à peu au fil des épisodes. Sa mère (interprétée par l'incroyable Koyuki) l'a bride énormément et c'est passionnant de voir l'évolution de Kuroki Kaoru (Morita Misato) car c'est quelqu'un qui cherche l’épanouissement mental ou physique. C'est assez fascinant de voir son parcours et les revendications qu'elle prône à la fin du drama car pour elle, les femmes doivent pouvoir ressentir le même plaisir que les hommes (ce qui est assez avant-gardiste pour l'époque, vous en conviendrez) et pouvoir faire ce qu'elles souhaitent avec leur propre corps (sujet qui revient assez régulièrement puisqu'on parle de pilosité féminine et même si cela est évoqué brièvement, je me devais d'en parler). 

    Effectivement, The Naked Director se distingue pour être un excellent biopic mais il convient de préciser que certains faits ont été modifiés (notamment l'affaire à Hawaï où en réalité Muranishi avait commis un délit puisqu'il avait engagé une ou des mineures sur le tournage) et que le véritable Muranishi n'est pas aussi innocent qu'il n'y parait mais hormis cela, il est toujours intéressant de se pencher sur le cas de Tooru Muranishi puisque de toute façon, cela reste de la fiction, de la très bonne fiction soit-dit en passant et son parcours reste au demeurant très intrigant et particulier.

    Comme je vous l'ai dit auparavant, The Naked Director est un biopic fascinant, intrigant et brillamment écrit, les personnages sont tous très intéressants et il est difficile de savoir où le drama nous mène à chaque épisode car quand on pense que Muranishi a accompli ce qu'il devait faire, il réussit à aller encore plus loin et à nous surprendre à chaque fois car il est très intelligent et culotté. La réalisation est impeccable, il y a très peu d'épisodes (si vous êtes fan des formats courts, ce drama est fait pour vous) et les risques pris par les différents acteurs/actrices en valent vraiment la peine alors je ne peux que vous le conseiller car il est excellent !

    J'espère avoir réussi à vous donner envie de le regarder car je pense qu'il est lésé à cause de son sujet si particulier. J'ai beaucoup aimé ce drama notamment par rapport aux sujets qu'il aborde et je trouve ça dommage qu'il reste si "méconnu". C'est toujours très difficile de parler des dramas que l'on apprécie notamment lorsqu'ils sont si "atypiques" donc cet article a été un peu plus difficile à écrire car je ne souhaitais pas vous spoiler les différentes intrigues tout en vous donnant envie de le regarder et de passer outre l'aspect pornographique. 

    ~ Est-ce que tu as vu The Naked Director ? As-tu aimé ? Est-ce que tu souhaiterais le voir ? ~

    « [Jeu / Tag] Notre Alphabet des Dramas[Projet/Tag] Calendrier Dramatesque - Les dramavores en confinement (Partie 2) »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 18 Avril à 17:47
    The Naked Director est dans ma liste depuis sa sortie sur Netflix et le peu de retour que j'ai lu étaient positifs. Le tien n'a fait que renforcer cette impression ! Merci beaucoup pour ton article très intéressant :D
      • Samedi 2 Mai à 17:23

        Coucou ^^ 

        Je suis contente alors ! J'espère que tu le verras bientôt et qu'il te plaira =D

        De rien et merci à toi de m'avoir lue <3

    2
    Melissa R
    Samedi 18 Avril à 18:58
    Ce drama est sur ma liste depuis l'annonce de sa sortie ! J'en avais un peu entendu parlé dans des émissions Web/article web. Je suis contente de voir qu'il t'ait plu !! Maintenant faut que je me mette enfin à le regarder ^^
    C'est intéressant que tu es vérifiée si certains faits avaient été modifié, je pense qu'ils ont vraiment lissé le personnage pour peut être le 'glorifier' (terme trop fort mais je trouve plus le mot). En tout cas c'est souvent le cas dans les biopic mais au-delà de la véracité des faits ça a l'air d'être une histoire intéressante à suivre !! :D
      • Samedi 2 Mai à 17:26

        Coucou ~ J'espère que tu vas bien ^^

        Effectivement, je voulais vraiment savoir si les scénaristes avaient lissé le personnage ou non et l'article de Lady Teruki apporte encore plus de précisions que le mien ^^ Ah ah ah ne t'inquiète pas, je vois ce que tu veux dire avec le terme "glorifier".

        En tout cas, merci pour ton commentaire <3

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Aigo Ajumma
    Dimanche 19 Avril à 02:18
    Aigo Ajumma

    coucou !

    Continue de t'intéresser aux dramas moins connus, c'est toujours un plaisir de découvrir tes trouvailles. ;)

    Il était dans ma liste mais c'est vrai que je n'en avais pas entendu parler et que je l'avais un peu oublié. Tu confirmes mon envie de le voir.  Le sujet ne me fait pas peur et surtout m'intrigue.

      • Samedi 2 Mai à 17:29

        Hey ~

        Ah ah ah ! T'inquiète, je pense continuer à le faire et je suis contente que cela te plaise =)

        J'ai eu la même curiosité que toi et c'est pour ça que je l'ai lancé, et je ne regrette pas du tout donc je pense qu'il pourrait te plaire honnêtement ^^ 

        Merci pour ton commentaire <3

    4
    Dimanche 17 Mai à 14:31

    Toi-même tu sais qu'après un avis comme ça je ne peux que dire OUI ! 8D

      • Dimanche 7 Juin à 15:30

        Ah ah ah ! En plus je suis sûre qu'il te plairait de ouf mon petit gourou 8D

        Merci d'être passée <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :