• [Remake Or Not Remake] 7ème édition : Liar Game

    Bonjour tout le monde ! ~ J'espère que vous allez bien ^^

    On se retrouve donc cette semaine pour la septième édition de Remake Or Not Remake. Cette fois-ci, cet article se concentrera sur la série Liar Game. Pour ceux qui ne le saurait pas, cet article consiste à regrouper tous les remakes concernant une même histoire et il s'agira donc de discuter autour des points positifs et négatifs de ces différentes versions.

    À ce jour, il n'existe que deux versions dramatesques de Liar Game et elles ont été produites premièrement par le Japon puis finalement, la Corée du Sud a décidé de s'y attaquer. Les autres pays asiatiques ne s'y sont pas risqués (ou du moins pas pour l'instant) mais si une nouvelle version venait à sortir, je mettrais donc cet article à jour.

    Sans plus tarder, commençons cet article !

    Petit aparté : Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'histoire du manga, je vous la mets ci-dessous afin que vous puissiez comprendre l'histoire avant de commencer l'article.

    S'il existait un championnat du monde des personnes les plus honnêtes, soyez sûrs d'y retrouver Kanzaki Nao sur le podium ! Elle est si honnête qu'elle n'hésite pas à ramener une pièce de 100¥ au commissariat si jamais il prenait l'envie à son propriétaire de venir la chercher.

    Le facteur lui amène un bien étrange colis, accompagné d'une carte l'invitant à participer au LIAR GAME TOURNAMENT. Ce colis contient 100 millions de yen ainsi qu'une seconde carte au fond de la boîte lui indiquant que, l'ayant ouverte, elle accepte cet argent et de participer au premier round du Liar Game. Une note lui conseille de prendre grand soin de cette argent. Le but de ce jeu est d'obtenir par n'importe quel moyen l'argent de son adversaire, en un un contre un, durant l'espace d'un mois. A la fin de ce mois, l'équipe du Liar Game vient rechercher ce million "offert". Si la personne a réussis à obtenir deux millions de yen, il n'en rend qu'un, et a donc gagné un million de yen. Dans le cas contraire, l'adversaire ayant perdu doit rembourser ce million au jeu.

    Nao est décontenancée et ne sait que faire. Elle ne peut même pas en parler à son père ou des gens qu'elle connaît. Elle apprend par la suite que son adversaire n'est autre que Fujisawa, un de ses anciens professeurs. Elle se rend donc chez lui. Se servant de sa crédulité, il va réussir à la berner et lui prendre son million. Il lui reste donc 27 jours pour récupérer l'argent.

    La jeune femme appelle un avocat qui, ne pouvant décidément rien faire pour l'aider, lui indique qu'un célèbre escroc doit sortir sous peu de prison. Nao, au bord de la crise nerfs, va entrer en contact avec Akiyama Shinichi.

    (Source : Nautiljon)

     

    1. Liar Game 1 (2007) & 2 (2009/2010) + Liar Game The Final Stage (2010) + Liar Game : Reborn (2012) - Japon

    En 2007, le Japon nous propose donc la première saison de Liar Game (avec cette affreuse affiche qui peut en refréner plus d'un (ce qui a failli être mon cas d'ailleurs) et l'immonde perruque de Matsuda Shota alors qu'à aucun moment, il ne la porte *et encore heureux*) avec une belle tête d'affiche, Toda Erika et Matsuda Shota.

    L'intrigue est en très grande partie centrée sur le Liar Game même si nous avons le droit à certaines informations sur le passé du personnage de Matsuda Shota, Akiyama Shinichi. Malgré tout, Kanzaki Nao (Toda Erika) reste l'héroïne principale du Liar Game et ce même si elle reste très souvent épaulée par Akiyama Shinichi (Matsuda Shota). Cela n'est absolument pas dérangeant et ça contribue au bon déroulement du jeu grâce aux superbes stratégies du charismatique Akiyama (Matsuda Shota).

    La première saison est plutôt courte puisque nous sommes sur un format de 11 épisodes dont la durée (sauf le dernier épisode mais je vais en reparler un peu plus tard) est de seulement 36 minutes. C'est plutôt court, concis mais c'est absolument captivant à suivre que ce soit pour les différents jeux proposés, l'atmosphère du drama ou encore l'OST. On ne s'ennuie pas devant les différentes manches proposées par le Liar Game.

    Cependant, il y a un tout petit détail dérangeant : le dernier épisode de cette première saison dure 2h25, c'est effectivement long mais le problème principal réside dans le fait de mettre toute la saison 1 condensée dans ces deux heures et de nous mettre au final que 50 minutes inédites afin de clôturer cette dernière. Si jamais vous regardez cette première saison, passez directement aux dernières 50 minutes pour connaître la conclusion.

    La saison 2 est donc la continuité de la saison 1, vous pourrez d'ailleurs constater que le succès de la saison 1 a apporté un peu plus de moyens au niveau de la réalisation et des manches du Liar Game. Cette seconde saison reste dans la même lignée que la saison 1 (c'est-à-dire excellente) même si le schéma reste quelque peu identique mais Kanzaki Nao (Erika Toda) connaît une petite évolution et ça, c'est non-négligeable car Nao est beaucoup trop naïve. On continue à en apprendre un peu sur le personnage d'Akiyama notamment sur ses années universitaires par l’intermédiaire d'un nouveau personnage très charismatique (mais je n'en dis pas plus car c'est à vous de le découvrir !). Dans cette seconde saison, on retrouve aussi le personnage emblématique de Fukunaga (Suzuki Kosuke), aimé ou détesté à vous de voir ! Cette saison 2 possède moins d'épisodes mais ces derniers sont plus longs vu que leur durée est d'environ 45 minutes.

    Liar Game The Final Stage est le film qui vient donc conclure cette série, il pose une excellente finalité à l'histoire et ce, pour tous nos personnages (même si je voulais avoir un petit quelque chose mais ça, c'est moi ;). Il reste tout aussi passionnant que les saisons proposées auparavant et je vous pousse donc à le voir. 

    Quant à Liar Game : Reborn, je pense qu'on pourrait le qualifier de film de trop; à trop vouloir tirer sur la corde d'une franchise qui fonctionne bien, on finit par user une intrigue qui fonctionnait bien et à rendre un personnage aussi exceptionnel qu'Akiyama (Matsuda Shota) assez terne au final. Sans oublier l'ajout d'une nouvelle héroïne principale qui, malheureusement, est loin d'être aussi naïve et candide que Kanzaki Nao (Erika Toda), pire encore, elle resplendit par sa bêtise... Le film est loin d'être mauvais mais il n'apporte rien à la franchise.

    [Article en ligne]

    Si tu le souhaites, tu peux regarder/télécharger la saison 1 de Liar Game ici et la saison 2 par . Tu peux aussi regarder/télécharger Liar Game - The Final Stage ici et Liar Game : Reborn juste ici

     

    2. Liar Game (2014) - Corée du Sud

    En 2014, la Corée du Sud tente à son tour, l'aventure du Liar Game et ce, d'une manière tout à fait originale. Effectivement, c'est par l'intermédiaire d'une émission que le Liar Game va donc voir le jour et cela permet donc d'avoir un trio principal illustré par Lee Sang Yoon, Kim So Eun et Shin Sung Rok (une tête d'affiche qui n'a rien à envier à la japonaise puisque ce sont des acteurs reconnus). 

    Cependant, force est d'avouer que le personnage le moins important (dans cette version) est celui de Nam Da Jung (Kanzaki Nao dans la version japonaise) alors qu'il est central dans la version originale. Finalement, même si ce personnage est moins central (il manque d'ailleurs un petit quelque chose au personnage), cela n'est aucunement dérangeant puisque la dualité entre les personnages de Ha Woo Jin (Lee Sang Yoon) et Kang Do Young (Shin Sung Rok) apporte littéralement un plus que la version japonaise n'a pas. Et je dirais même que le personnage de Kang Do Young mène parfaitement la barque du début à la fin et permet à un Shin Sung Rok en pleine forme de percer l'écran tant sa performance est excellente. Lee Sang Yoon reste toujours aussi bon dans son interprétation (même s'il reste moins charismatique que Matsuda Shota) mais il est éclipsé par l'acteur de l'antagoniste principal, Shin Sung Rok en somme. 

    Le contexte a donc été changé mais l'intrigue reste à peu près la même et certains jeux sont d'ailleurs repris de la version japonaise mais avec un tout nouveau souffle et en effet, cela est plutôt cool étant donné que la version japonaise commence, mine de rien, à un petit peu à vieillir. Par ailleurs, des personnages emblématiques sont aussi repris dans cette version et de façon très intéressante mais je ne l'évoquerais donc pas pour ne pas spoiler et vous gâcher ce plaisir de le découvrir. 

    Étant une version coréenne, Liar Game n'échappe pas à son petit filet de mélodrame que l'on connaît si bien mais pas de panique, il n'y a ni pleurs ni hystérie et il y a donc une véritable intrigue cachée (comme dans la majorité des K-Dramas). Cette intrigue est intéressante (même si loin d'être inoubliable) mais du coup, on s'éloigne un peu du Liar Game là où dans la version japonaise, ce n'était pas le cas puisque le jeu est le point culminant de la série. Cette version se concentre donc un peu plus sur les personnages que la version japonaise, ce n'est pas forcément un mauvais point puisque l'on en apprend plus sur les personnages principaux.

    La finalité de la version coréenne n'est pas mauvaise mais elle nous laisse un peu sur notre faim, comme si une saison 2 était prévue alors que ce n'est plus d'actualité aujourd'hui. Toutefois, ce n'est pas une mauvaise fin en soi.

    Quant à la durée de cette version, elle reste néanmoins courte comparée aux autres K-Dramas vu qu'elle ne possède que 12 épisodes. Autre différence avec la version japonaise, l'atmosphère du drama est un peu plus légère (attention, quand je parle de légèreté, c'est une comparaison avec l'autre version et je ne dis pas que le drama est léger, au contraire) que la japonaise qui se veut un peu plus oppressante et stressante. La version coréenne l'est aussi mais nettement moins et cela s'illustre aussi par le choix de l'OST.  

    [Article en préparation]

    Si tu le souhaites, tu peux le visionner en cliquant ici ou tu peux télécharger les RAWS ici et les sous-titres juste ici.

     

    Side-Stories :

    Je vais donc maintenant évoquer les différentes side-stories de Liar Game car je pense que c'est intéressant de les évoquer même si ces dernières sont uniquement japonaises et elles sont très courtes.

    1. Liar Game Episode Zero (2009) - Japon

    Cette première side-story concerne donc les personnages de Kanzaki Nao (Fukuda Mayuko), Akiyama Shinichi (Furukawa Yuta) et Yokoya Norihiko (Suzuki Kazuma). Si les deux premiers sont incarnés par des acteurs plus jeunes étant donné que ces épisodes se déroulent avant leur participation au Liar Game, celui de Yokoya reste le même car son histoire n'est pas si "ancienne" que celles des deux autres personnages. C'est d'ailleurs l'histoire de ce dernier qui se révèle être la plus intéressantes des 3.

    Les histoires des personnages restent assez sympathiques même si ce n'est rien d'exceptionnel mais cela est plutôt difficile de le faire étant donné la durée de chacun des épisodes (cela varie entre 8 et 15 minutes). Cette side-story n'est donc pas indispensable à voir mais si vous souhaiteriez la voir, regardez-la avant la saison 2 ^^

    [Article en ligne]

    Si tu le souhaites, tu peux télécharger/regarder les épisodes en vostfr sur la Alisand Fansub juste ici. N'hésitez pas à remercier les fansubs pour leur superbe travail !

     

    2. Liar Game X (2010) - Japon

    Cette seconde side-story se déroule après la fin de la saison 2 (il est donc nécessaire de la voir après celle-ci) et il s'agit tout simplement d'Akiyama (Matsuda Shota) qui est à la recherche du/des commanditaires du Liar Game.

    Liar Game X possède un véritable problème si vous souhaitez la voir étant donné qu'elle demeure presque introuvable sur le net (et sans les sous-titres sinon ce n'est pas drôle). Je l'ai donc regardé sans les sous-titres car il y a un moment où Akiyama (Matsuda Shota) parle en anglais donc c'est un peu compréhensible mais pour le reste, on voit juste des scènes du film ou de la série donc ce n'est pas un véritable apport. 

    Je ne vous dirais pas de faire l'impasse dessus mais vu qu'il est introuvable, ne vous prenez pas la tête à le voir surtout que la qualité de l'image est loin d'être bonne.

    [Article en ligne]

    Si tu le souhaites, tu peux voir cet épisode ici mais il n'a pas de sous-titres.

     

    4. Liar Game Reborn Special - Fukunaga VS Yokoya

    Cette side-story se déroule donc avant le dernier film de la franchise Liar Game et met donc en avant deux de ses personnages emblématiques : Fukunaga Yuji (Suzuki Kosuke) et Yokoya Norihiko (Suzuki Kazuma).

    C'est la side-story la plus élaborée de toutes celles proposées à ce jour car il y a une réelle manche du Liar Game qui se déroule entre nos deux protagonistes. C'est divertissant et cela change des jeux vus auparavant même s'il lui manque clairement quelque chose pour être excellente car même si Fukunaga (Suzuki Kosuke) et Yokoya (Suzuki Kazuma) sont deux personnages emblématiques, ils n'ont pas le charisme du personnage d'Akiyama (Matsuda Shota) et cela manque un peu à cette side-story. 

    Malgré tout, je vous la conseillerais car c'est la plus élaborée de toutes et elle vous permettra de comprendre certaines scènes du dernier film de Liar Game.

    [Article en ligne]

    Si tu le souhaites, tu peux télécharger cet épisode en vostfr sur la Yakusoku Fansub juste ici. N'hésitez pas à remercier les fansubs pour leur superbe travail !

     

    3. Alice in Liar Game (2012) - Japon

    Alice in Liar Game concerne donc la petite fille que vous pouvez retrouver dans la side-story précédente, Liar Game Reborn Special - Fukunaga VS Yokoya ou dans le film Liar Game : Reborn. Elle y possède un rôle très secondaire mais c'est toujours intéressant de connaître un peu son histoire surtout que les épisodes sont très courts et ils sont généralement condensés en un seul épisode (de 28 minutes) sur les sites de streaming. 

    Par ailleurs, cette side-story a été tournée/diffusée avant la side-story précédente (c'est une histoire de quelques jours en réalité ;) mais vu que je ne veux pas vous spoiler le résultat de cette dernière, j'ai donc placé volontairement Alice In Liar Game en dernière side-story. 

    Tout comme la side-story précédente, Alice in Liar Game se déroule avant le film Liar Game : Reborn, vous devez donc la voir avant le film si vous souhaitez la voir dans l'absolu. C'est divertissant même si c'est loin d'être une side-story inoubliable.

    [Article en ligne]

    Si tu le souhaites, tu peux télécharger cet épisode en vostfr sur la Yakusoku Fansub juste ici. N'hésitez pas à remercier les fansubs pour leur superbe travail !

     

    Certaines personnes attendaient cet article pour savoir quelle version regarder et je suis au regret de vous annoncer (tout comme pour Tunnel ;) que les deux versions sont très bien, il n'y en a pas une qui surpasse l'autre. Certes, j'ai une version que je porte un peu plus dans mon cœur mais c'est très subjectif, j'ai d'ailleurs essayé d'être la plus objective possible dans cet article (et j'espère l'avoir été mais c'est toujours très difficile ;). 

    Effectivement, le Liar Game japonais fait partie de mes dramas préférés de tous les temps (et ce n'est pas uniquement à cause de Matsu ;) même s'il devient un peu vieillot et qu'il est un peu répétitif quelques fois mais le duo principal Matsuda Shota - Erika Toda fonctionne du feu de dieu (peut être même mieux que le duo coréen d'ailleurs) et l'intrigue est totalement centrée sur le Liar Game. L'atmosphère et l'OST contribuent aussi à rendre ce Liar Game oppressant (ce qui manque un peu à la version coréenne malgré un exceptionnel Shin Sung Rok). Le premier film apporte une bonne finalité à ce drama et je ne vous conseille pas trop le dernier film paru 2 ans plus tard. 

    Ceci dit, on n'y perd pas vraiment au change coréen étant donné que comme je vous l'ai dit, l'intrigue est renouvelée notamment avec un nouveau contexte et un trio principal porté par un extraordinaire Shin Sung Rok. C'est donc l'antagoniste qui prend le pas sur les deux personnages principaux campés par Kim So Eun et Lee Sang Yoon mais ce n'est pas gênant car il n'écrase en aucun cas le reste du trio principal. Le Liar Game coréen reste tout aussi captivant que le japonais même s'il s'intéresse de plus près aux personnages et cela est aussi très intéressant.

    C'est donc pour cela que je vous conseillerais de regarder les deux versions car elles sont tout de même assez différentes l'une de l'autre (même si certains jeux sont identiques) et elles ont toutes les deux beaucoup à offrir. Mon petit cœur vous dirait effectivement de vous pencher de toute urgence sur la version japonaise (parce que Matsu les enfants *o*) mais mon âme de blogueuse dramavore vous dirait de vous pencher sur les deux.

    Et c'est donc sur ces petits conseils que cette édition de Remake Or Not Remake sur Liar Game se clôture. En espérant que cet article vous aura plu mais surtout aidé, passez un bon week-end et à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures dramatesques !

    « [Projet/Tag] Calendrier Dramatesque - Les dramavores en confinement (Partie 1)[Bilan] Films vus en 2019 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mars à 10:49

    T'as mis mon SUNG ROK  !

      • Samedi 21 Mars à 14:38

        Mon commentaire ne s'est même pas publié en entier, il a gardé que le principal HAHAHA ! XDDD

        Je disais donc, superbe article ! <3 Et j'avais rajouté un coeur après Sung Rok... le truc s'est emballé quoi ! XDDD

      • Samedi 2 Mai à 15:17

        Ah ah ah ah le blog a fait une sélection naturelle on dirait ! Muahahahahah ! Il a tout compris XD

        Je savais que cet article allait te plaire, mon petit gourou *o*

        Merci d'être passée <3

    2
    Samedi 21 Mars à 12:22

    Bon comme je te l'ai dit je n'ai vu que la version japonaise j'ai tout vu sauf les sides story et le tout dernier film je crois pas l'avoir vu et si je l'ai vu il a pas du me laisser un souvenir impérissable vu que je m'en souviens pas lol
    Mais c'est une très bonne licence je suis comme tu le sais pas une fan de Erika Toda et on peut dire que dans ce drama le duo avec Matsu fonctionne très bien j'ai était happé par l'histoire même si oui cette version jap se centre surtout sur le jeu et moins sur le développement de ces perso mais ça m'a pas dérangé car on avait cette atmosphère propre à la série assez stressante parfois ça m'avait captivé de découvrir les différentes stratégies etc je m'en rapelle assez bien même si ça fait des années que j'ai vu ce drama on va pas se mentir et moi j'ai bien aimé le perso de Fukunaga mais je sais qu'à l'époque et surement même aujourd'hui bcp le trouvait insupportable mais bon lol
    Globalement j'ai vraiment le mm avis que toi sur les 2 saisons et le tout premier films concluait bien le tout 

    Je n'ai donc pas vu la version coréenne pour la simple et bonne raison que comme tu le sais je suis pas une fanatique des remake en générale surtout quand la version d'origine est un drama qui m'a énormément plu mais vu ton avis j'y jetterais un oeil à l'occasion je ne doute même pas de l'aspect un peu plus mélodrame mais après si on développe un peu plus les personnages ça peut être intéressant.

      • Samedi 2 Mai à 15:29

        Hey ~ 

        C'est pas grave si tu ne te souviens pas du second film, je t'assure que c'est vraiment pas mais vraiment pas une grosse perte xD Même Matsu sauve pas les pots cassés donc c'est te dire ;) Les side-stories sont sympathiques mais pas inoubliables donc si tu ne les regarde pas, je pense pas que tu rates quelque chose de ouf.

        C'est aussi ce que j'avais adoré, le fait que le jeu soit véritablement au centre du drama et son atmosphère *o* Et le duo aussi (et puis Matsu xD) ;) J'adore Fukunaga en vrai ;) C'est un personnage vraiment à part et je trouve que ça serait bien triste sans lui en vrai TTwTT

        Ah ah ah oui, je sais ;) Mais honnêtement, il est très différent de la version japonaise même si certains jeux sont repris et remastérisés d'ailleurs ^^ Les personnages sont plus développés et c'est ça qui est intéressant notamment le personnage de Shin Sung Sok qui vole la vedette aux deux autres personnages ^^

        Merci d'avoir commenté =)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 21 Mars à 13:26

    C’est bon tu m’as donné envie de me le refaire - on parle quand même de mon très estimé premier drama japonais. Je me souviens lors du premier épisode j’étais en mode « les gars c’est un peu too much niveau intrigue » puis second épisode, ce fut la révélation avec l’intrigue entrant dans un huis-clos et on connaît tous la suite ihi :)) J’ai été intriguée par la sortie de la version coréenne mais les sous-titres français ayant fortement tardés j’ai clairement retardé son visionnement. T’es même en train de le faire remonter tout en haut de ma liste : ce que tu en dis m’intrigue toujours plus ! Puis 12 épisodes ? On est plus à ça près quand certains en font le double. Merci beaucoup pour cet article, c’est vrai qu’on entend plus trop parler de Liar Game alors ça me fait super plaisir de savoir que d’autres le portent autant dans leur cœur !

      • Samedi 2 Mai à 15:35

        Coucou ! J'espère que tu vas bien ^^

        Ah ah ah ! Je me le suis refait après l'article parce que j'aime beaucoup trop ce drama aussi ;) 

        C'est aussi pour cette raison que je ne l'avais pas vu avant mais tu peux trouver les raws sur Dramaday et les sous-titres en français sont dispos sur Subscene, c'est comme ça que j'ai fait pour le regarder ^^

        Ouep, il n'a que 12 épisodes donc il est très court ! En plus, il est très différent de la version japonaise (même si cette dernière reste indétrônable pour moi ;) de par les personnages (notamment l'antagoniste qui vole la vedette aux autres personnages), l'atmosphère ou l'intrigue de fond. La version coréenne reprend certains jeux de la version originale mais les jeux sont remastérisés donc ça va ^^

        Ah ah ah de rien ! En même temps, ce drama est si bien *o*

        Merci beaucoup pour ton commentaire =D 

    4
    Dimanche 22 Mars à 09:05
    Luthien

    Je n'en ai vu aucune, je ne sais pas trop par laquelle commencer du coup. o.o De toute façon, vu tout ce que j'ai à voir...XD

      • Samedi 2 Mai à 15:38

        Hey ~ 

        Ah ah ah ah ! Je te conseillerais de commencer par la version japonaise pour te familiariser avec le concept du Liar Game ^^ Après, il y a tellement de dramas à voir TTwTT

        Merci d'être passée =) 

    5
    Aigo Ajumma
    Dimanche 22 Mars à 14:54
    Aigo Ajumma

    Hello ! Article très intéressant.

    J'ai vu les 2 premières saisons de la version japonaise (il me manque le final stage) et j'avais vraiment beaucoup aimé (Matsuda Shota en tête !). Pourtant, comme tu dis, l'affiche a de quoi faire peur !!! et le côté un peu kitch au début. Mais on se trouve vite pris par l'intrigue et on oublie tout ça.

    La version coréenne me tente beaucoup, surtout que j'ai envie de revoir Sung Rok après Last Empress. Et comme ils ont changé des choses apparemment, j'aimerai voir ce que ça donne.

      • Samedi 2 Mai à 15:43

        Hey ~ J'espère que tu vas bien =)

        Oh il faut que tu voies le Final Stage ! Il apporte une super conclusion à ces deux inoubliables saisons *o*

        Ah non mais oui, c'est d'ailleurs l'une des plus laides affiches que j'ai vu à Dramaland, j'ai vraiment failli passer à côté de ce drama à cause de ça et en plus à ce moment-là, j'étais loin d'être fan de Matsu TTwTT C'est Liar Game qui m'a fait plonger pour lui XD

        Franchement, regarde-la, elle est très différente et je pense qu'elle pourrait te plaire =)

        Merci d'être passée ^^

    6
    Lundi 23 Mars à 14:07

    Je crois que j'ai vu que la saison 1 de la Jap alors que j'ai grave aimée, je sais pas pourquoi j'ai jamais lancer la suite.. Et j'ai beaucoup aimée la version coréenne qui est trop peu connu a mon gout ! Alors que Sung Rok est génial dedans. C'est genre THE RAISON pour voir ce drama quoi.

      • Samedi 2 Mai à 15:47

        Sacrilège ! =O Je vais te renier là ;)

        En plus, tu l'as bien aimé ! Faut absolument que tu voies la saison 2 sérieux ;)

        Exactement ! C'est aussi pour ça que j'ai fait cet article ^^ Pour la rendre plus connue et rendre hommage à Sung Rok qui est magistral dedans, ça on est d'accord ^^

        merci d'être passée mon petit duo <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :