• [K-Drama] Heartless City / Cruel City

    Titre : Heartless City / Cruel City (무정도시)

    Pays : Corée du Sud

    Genre : Action, Thriller, Policier, Romance.  

    Année : 2013.

    Épisodes : 20 (60 minutes).

    Casting :

    Jeong Gyeong Ho : Jeong Si Hyeon

    Nam Gyu Ri : Yun Su Min

    Lee Jae Yun : Ji Hyeong Min

    Kim Yu Mi : Lee Jin Suk

    Yun Hyeon Min : Kim Hyeon Su

    Choi Moo Sung : Mun Deok Bae / Safari

    Kim Byeong Ok : Jeo Wul / Scale

    Sohn Chang Min : Min Hong Gi

    Kang Se Jeong : Lee Gyeong Mi

    Baek Seung Wu : Kang Mok

    Choi Kwon : Le détective Sin

    Gil Yong Woo : Ji Man Hee, le père de Hyeong Min

    Jeong Ji Sun : Le directeur Jo

    Jeong Mun Seong : Gi Cheol

    Jeong Su Yeong : Oh Jeong Yeon

    Kim Hyo Sun : Eun Su

    Kim Jeong Hak : Le procureur An Gyeong Chan

    Kim Jong Gu : Le président Jo

    Kim Min Sang (1968) : Kim Bbong

    Lee Moo Saeng : Le détective Kim

    Lee Yu Jun : Yang Ban Jang

    Park Su Yeong : Le chef de la brigade criminelle

    Park Yeong Ji : Le législateur Cha

    Seong Yu Bin : Jeong Si Hyeon, enfant

    Shim Min : Ju Yeong

    Song Min Ji : La reporter Cha Hyo Ju

    Résumé :

    Jeong Si Hyeon a passé son enfance dans un orphelinat jusqu'au jour où il décide de quitter cet endroit. Il gagne ensuite sa vie dans le milieu de la drogue où il se fera un nom et deviendra même leader de son propre gang.

    Ji Hyeong Min est le chef de section d'une unité spéciale d'enquête. Sa petite amie Lee Gyeong Mi est une détective ayant aussi grandi dans un orphelinat aux côtés de Yun Su Min, jeune étudiante ayant pour projet de rejoindre l'académie de police et la considérant comme sa sœur.

    Alors qu'un jour, l'équipe de Hyeong Min entend parler de Si Hyeon et décide de le traquer, Su Min se retrouve alors à infiltrer le groupe du baron de la drogue. Mais tout se complique lorsque celle-ci tombe amoureuse du fameux chef de gang...

    (Source : Nautiljon)

    Cet article a donc été écrit en collaboration avec ma très chère Manon du blog dramaddicte. C'est la première fois que nous écrivons un article ensemble et j'espère que nous aurons l'opportunité de le faire car c'est une personne exceptionnelle, d'ailleurs je vous conseille d'aller faire un tour sur son blog car ses critiques sont toujours excellentes.

     

    Notre avis :

    Manon : Les collaborations sont toujours des articles pour lesquels je prends énormément de plaisir (non pas que ce soit pas le cas avec les autres articles), mais ils ont un certain goût inédit car ils marquent le début d’une écriture conjointe de deux personnes. Et c’est à cette occasion que cela permet de croiser deux avis et regards en un même article. De plus, c’est la première fois que je collabore avec M-drama-girl, que je remercie chaleureusement, car je suis ravie à l’idée de collaborer avec elle sur un drama qui en plus m’a charmée. M-drama-girl est une personne qui réchauffe les cœurs et donne le sourire par sa bonne humeur, ses gifs (sur twitter) mémorables et ses articles également de grande qualité. C’est donc un honneur et un plaisir de pouvoir prendre part à cette écriture de critique sur le drama Heartless City. Alors j’espère que vous prendrez autant de plaisir à lire l’article que j’ai pris plaisir à regarder ce drama, qui cependant n’est pas exempt de défauts qu’on va analyser tout le long de l’article.

    M-drama-girl : Les collaborations ont toujours été des articles qui m’ont grandement intéressé et je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité d’en faire beaucoup par manque de temps. Mais aujourd’hui, j’ai enfin pu le faire et qui de mieux que Manon (dramaddictblog) pour pouvoir le faire. Je suis vraiment très très heureuse de pouvoir faire cette collaboration avec elle car c’est une chouette fille. Manon a toujours le mot gentil et adorable pour tout le monde, elle ne laisse personne à l’écart et elle accorde toujours son attention à tout le monde. Elle a vraiment le cœur sur la main et cela se ressent pleinement à chacune de ses interventions sur twitter ou même dans ses articles. Donc je suis vraiment reconnaissante de pouvoir faire cet article avec elle et c’est réellement un honneur (pour moi) de collaborer avec une blogueuse comme elle car ses articles sont toujours très complets et très élaborés, j’adore la façon dont elle écrit ! Alors merci beaucoup Manon pour cette collaboration et j’espère que nous aurons l’occasion de refaire cela même si j’ai mis beaucoup de temps à m’y mettre. 

     

    Les personnages :

    Manon : Le drama regorge de personnages tous plus intéressants les uns que les autres, et c’est certainement l’une des forces de ce drama. Comme il met en scène des luttes de pouvoir et de domination au sein de cartels de drogue rivaux, nous avons nécessairement un grand nombre de personnages, d’autant plus qu’il y a aussi le pouvoir institutionnel (police) qui est grandement représenté. La deuxième grande qualité que je note, c’est la richesse et finesse d’écriture des personnages, qui sont loin d’être de vains stéréotypes, chaque personnage détient une belle personnalité distincte, dont il est difficile d’oublier les traits de caractère tellement ils sont marquants. Nous avons également aussi droit à des portraits qui ne sont ni dans l’idéalisation ou l’enlaidissement des personnages, ils sont dépeints tels qu’ils sont, sans fioriture, ce qui évite de tomber dans la caricature et surtout de prévoir les actions des personnages, en fonction de la case dans laquelle ils sont rangés : “méchant” ou “gentil”. Enfin ce genre de classement, laisse très peu de chance aux personnages d’évoluer selon des principes ontologiques liés à l’existence humaine, tels que l’expérience, l’enrichissement humain des personnes à notre contact et la volonté personnelle. Du coup, j’évite soigneusement des dramas qui mettent en scène où les traits des personnages sont trop grossis car j’ai dû mal à m’attacher à eux et décroche assez rapidement. Ce n’est absolument pas le cas ici, c’est même le contraire et c’est ce que j’apprécie.

    M-drama-girl : Comme le dit si bien Manon, ce drama possède une palette de personnages qui sont tous très différents et intéressants. Certes, ils ne sont pas tous mis en avant mais certains s’illustrent par leurs personnalités et leurs choix (je pense notamment au personnage de Lee Jin Suk que j’ai adoré car rares sont les personnages féminins mis en avant dans ce genre de dramas ou encore le personnage de Kim Hyeon Su qui m’a finalement fait crusher sur son interprète principal, Yoon Hyun Min). Et que serait-ce Heartless City sans la fabuleuse interprétation de Jeong Gyung Ho dans le rôle de Jeong Si Hyeon ? Il a su parfaitement dépeindre ce personnage haut-en-couleur et il a su transmettre les sentiments torturés du personnage. Ce qui est génial avec ce drama, c’est que chacun des personnages n’est “parfait”, c’est-à-dire qu’ils ne situent ni dans le blanc ni dans le noir, ils sont tous nuancés, personne n’est pleinement “gentil” ou “méchant”, chacun à son propre parcours, sa propre vision du mal et chacun essaie de s’en sortir comme il le peut. Le scénariste a fait un excellent boulot d’écriture avec les personnages car rien n’est laissé au hasard et tout est parfaitement bien écrit du début à la fin. J’avais beaucoup aimé My Beautiful Bride (que je vous conseille) du même scénariste mais je dois avouer qu’Heartless City se place un cran au-dessus car c’est un petit bijou de par ses personnages mais aussi pour son intrigue. 

     

    L’histoire :  

    Manon : Lorsque Lee Gyeong Mi, policière, est envoyée en mission spéciale pour coincer le baron de la drogue, qui n’est autre que le fameux Jeong Si Hyeon, autrefois compagnon de fortune de Lee Gyeong Mi durant son enfance en orphelinat, lors duquelle elle découvre qu’il est devenu leader d’un gang dans le milieu de la drogue, son monde vacille. Désormais, celui dont elle n’avait plus jamais entendu parler depuis le jour de graduation de l’école de police, alors qu’ils étaient comme un frère de cœur, a rejoint les trafics de drogue dans lesquels il s’est fait un certain nom et en tire un bénéfice financier. Et c’est lors de cette ultime rencontre qu’elle l’apprendra à sa plus grande surprise...Un échange furtif, intense et rempli d’émotion qui bouleversera leurs vies à tout jamais.

    M-drama-girl : Dès les premiers épisodes, l’histoire se met vite en place et nous n’avons pas vraiment le temps de souffler, on joue avec nos nerfs tout au long du drama et on se pose plein de questions quant au développement de l’histoire. La rencontre fortuite entre Lee Gyeong Mi et Jeong Si Hyeon pendant la mission de cette dernière est l’un des rebondissements les plus retentissants et surprenants du drama à cause de la tournure qu’elle prend, je n’en dis pas plus de peur de spoiler mais cet échange est riche en émotions. 

     

    Une thématique qui nous immerge de façon inédite au cœur d’un trafic de drogue, un univers psychadélique :

    Manon : C’était la première fois que je voyais un drama qui mettait au cœur de son intrigue, une lutte de gang entre cartels de drogue. C’est au sein de cet univers étourdissant par sa violence, son caractère dangereux, ses frasques intenses, ses moments fort en émotions et ses personnages en proie à des doutes, des remises en question, une envie de détruire férocement pour le goût de l’argent ou de la vengeance, et parfois un sursaut de conscience qui les pousse à la rédemption, qu’on partage leur quotidien mouvementé. Plonger dans un cartel de drogue, c’est côtoyer l’interdit, flirter avec le danger mais aussi se rapprocher de la mort un peu plus. Certains font le sacrifice de leurs propres vies ou bien de choses si précieuses. Cela réinterroge notre rapport à la vie, nos propres limites et ce dont on est capable pour le pouvoir ou l’argent. Peut-on par des voies détournées faire justice selon la règle de talion, dent pour dent, œil pour œil, ou n’est-ce pas justement basculer dans l’immoralité en ôtant la vie selon ce principe de vengeance qui engrène un cycle vindicatif (vengeance). Vouloir que justice se fasse est un droit et un devoir à tous et pour tous, mais endosser la toge du justicier, entraînerait la corruption de sa propre personne si cela suppose retirer la vie d’une personne à une autre. De quel droit peut-on ravir la vie d’une personne, c’est précieux et absolu, alors faire de même irait contre ce principe. Réprimer les gens qui ôtent la vie des autres en leur faisant la même chose irait contre ce postulat. L’adjectif également qui m’est instinctivement venu en tête en pensant à ce drama, c’est psychadélique car le drama donne l’impression qu’on est aussi sous substance illicites, tant le rythme est excellent et l’histoire est prenante. On ne peut donc s’empêcher d’être en permanence sous l’agitation de ses nombreux retournements de situations, l’adrénaline des révélations au fur et à mesure et les nombreux dangers que vivent nos personnages.

    M-drama-girl : Je pense que c’était aussi la première fois pour moi. Je n’avais jamais vu de dramas nous montrant les enjeux et la hiérarchie au sein de divers gangs dans le milieu de la drogue. C’est très intéressant et je me demande d’ailleurs pourquoi cela n’a jamais été mis en lumière auparavant car c’est un thème plutôt nouveau (ou du moins, ça l’était au moment de la sortie du drama) et il manque cruellement de nouveautés à Dramaland donc c’est aussi un pan du drama qu’il convient de mettre en avant. Tout comme l’a souligné Manon, il est difficile de ne pas s’impliquer émotionnellement dans ce drama car il nous secoue pleinement, il nous mène en bateau pendant de nombreux épisodes car les rebondissements sont forts présents. Ce drama nous tient en haleine du début à la fin et tout comme l’héroïne principale, Yun Su Min, on découvre les ficelles et la hiérarchie des cartels de drogue car tout n’est pas si simple que cela et c’est justement sur cela que le drama se joue de nous (et de nos petits nerfs). Les différents choix des personnages sont discutables (et quelques fois) détestables mais ils sont tellement bien exposés, expliqués au travers des gestes ou des mots des personnages que l’on arrive parfaitement à comprendre pourquoi un tel a fait ce choix plutôt qu’un autre. On en revient d’ailleurs toujours à cette idée que tout n’est ni blanc ni noir et ce même au sein des policiers du drama alors qu’ils sont tout de même censés se placer du côté des “gentils” mais rien n’est simple dans Heartless City et c’est peut-être cela qui le rend si addictif car on veut toujours savoir où le scénariste veut nous mener (même s’il arrive à nous mener par le bout du nez pendant une grande partie du drama) mais surtout connaître la finalité du drama.  

     

    Un mélange des genres (policier/thriller, romance, action) avec un scénario très bien écrit.

    Manon : Le scénario est non seulement bien écrit, mais il est en plus très bien composé puisqu’il dispose d’une touche de romance, de thriller et d’action. Ils ne sont pas dissociables car ils font qu’un avec l’intrigue et c’est aussi ce que j’ai apprécié, en voyant l’entremêlement des histoires. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est difficile de s’ennuyer, grâce à la richesse du scénario.

    M-drama-girl : Étant une grande fana des dramas policiers/thrillers, Heartless City a longtemps fait partie de ma wishlist et je l’ai finalement lancé pour un challenge. Je vais sûrement nous répéter mais je vous assure qu’un scénario d’une telle finesse et d’une si bonne écriture, ne peut être ignoré alors si vous ne l’avez pas vu, foncez parce que c’est une pure pépite ! Par ailleurs, comme l’a dit Manon, il ne s’agit pas seulement d’un policier/thriller, Heartless City mêle divers genres comme la romance (qui est un peu plus mature qu’à l’accoutumé) ou encore l’action. Il est donc difficile de s’ennuyer devant ce drama.

     

    Un drama déroutant (plotwist) : le théâtre des apparences.

    Manon : Je pense que c’est très certainement l’une des premières choses qui m’est venue à l’esprit, c’est-à-dire l’idée d’un théâtre à l’état pur tout le long du drama. Non seulement il y a une vraie mise en scène de la part des personnages eux-mêmes au sein du drama, mais en plus ils jouent tous un rôle bien précis dans cette mascarade, se cachant donc derrière des masques qu’ils rêvetissent autant de fois que nécessaire. Ces masques finiront par tomber, entraînant alors la révélation de leur vraie identité… En effet, se glisser sous la peau d’un autre que soi finit toujours par se faire savoir. Se voiler la face en portant un masque est aussi synonyme de sa propre perdition et c’est aussi ce que vont traverser certains de nos personnages. Ils ne s’apercevront plus qu’ils porteront un masque et ce même masque deviendra comme une seconde peau. Ils se perdront dans ce jeu de volte-face dont les limites sont particulièrement troubles. Certains semblent jouer la comédie, pendant que d’autres semblent réellement innocents… Et pourtant, les apparences n’ont jamais été aussi trompeuses que dans ce drama tant il est difficile de trouver un principal suspect. C’est donc une vraie mise en abyme car on a la présence d’un jeu d’interprétation à l’intérieur d’une même oeuvre visuelle. Cette imbrication des phénomènes rend le drama très complexe mais aussi haletant car on ne demeure pas en reste question émotion. C’est un véritable ascenseur émotionnel, qui ne cesse de nous interroger et nous pousser à devenir aussi enquêteur à travers le drama pour y délier dans ce sac de nœuds le sens derrière tout cela. Et je dois dire que chacun des épisodes a été mûrement pensé et réfléchi parce que j’étais jamais au bout de mes surprises, à cause des nombreux retournements de situations bien amenés, mais que je n’ai pas vu venir.

    M-drama-girl : Je n’aurais pas dit mieux. Les faux-semblants sont présents du début à la fin et tout est question de qui saura se jouer de l’autre le plus rapidement possible afin de pouvoir s’en sortir. Et ce qui est assez fou, c’est justement que les personnages sont tellement ancrés dans leurs faux-semblants, leurs masques, qu’ils n’arrivent plus à s’en défaire ou difficilement. Il est d’ailleurs quelquefois question de perte de soi, d’identité puisque certains portent ce masque n’ont plus comme une seconde peau mais littéralement comme leur réelle identité. Et comment s’en sortir à partir de ce moment-là ? *Mystère et boule de gomme* Plus sérieusement, le scénariste a fait un travail exceptionnel sur ce côté-là du scénario car il aurait pu s'emmêler les pinceaux ou cela aurait pu être catastrophique à l’écran mais il n’en est rien, on arrive toujours à être surpris(e) dans ce théâtre des apparences et ce jusqu’à la fin.    

     

    Les relations interpersonnelles (romance, bromance/womance, amitié et rivalité).

    Manon : En regardant Heartless City, on ne peut s’empêcher de remarquer la très grande complexité de la nature humaine mais surtout celles des relations qui lient nos personnages; que ce soit les rivalités, la romance, les relations paternelles, fraternelles, et sororales ou bien relation professionnelle, on assiste à une vraie et fine peinture. De plus, elles ne font qu’évoluer dans ce drama ce qui permet de voir le devenir de ces relations et comment selon certains événements les relations en seront encore plus fortes ou éclatées. Une jolie peinture de la nature humaine. Entre amour, trahison, amitié et sentiment, ce cocktail étourdissant  promet de vous en mettre plein la vue, un mélange survolté qui électrise celui qui regarde ce drama. La romance que l’on découvre est une incarnation contemporaine de Bonnie & Clyde, flirtant tantôt avec le secret, les cavales et le risque, tantôt avec l’amour et les moments de douceur… En bref, on nous dépeint différentes histoires toutes intéressantes les unes que les autres. Au cœur de ce drama, se situe une vraie résilience pour nos personnages qui cherchent à s’en sortir et réussissent à le faire par la présence d’autrui, tandis qu’à l’inverse on voit d’autres sombrer dans les rouages de cette quête assoiffée de vengeance, qui leur font renoncer parfois à leurs principes moraux et ne savent plus qui ils sont…

    M-drama-girl : L’une des richesses de ce drama est d’ailleurs les différentes relations qui lient cette belle palette de personnages et ce sont ces relations, quelles qu’elles soient, principales ou secondaires, qui sont parfaitement mises en avant et elles sont d’ailleurs mises à rude épreuve tout au long du drama. La rivalité entre les deux protagonistes principaux est très bien menée ainsi que la bromance entre Jeong Si Hyeon et Kim Hyeon Su qui est très belle. Il y a d’ailleurs une jolie womance qui se profile à travers les épisodes et même si elle est moindre, elle n’en reste pas moins agréable car rares sont les womances. La romance m’a aussi beaucoup plu car elle est très bien dosée et elle se déroule de manière inhabituelle si l’on pense à ce que l’on voit habituellement à Dramaland.

     

    La réalisation :

    Manon : La réalisation ne m’a pas époustouflé plus que ça, mais pour autant je ne l’ai pas trouvé décevante. Je dirai simplement qu’elle n’est pas spécialement recherchée. Donc je n’aurais pas grand chose de plus à ajouter. Elle n’est pas pour autant un point négatif, disons qu’elle est simplement pas spécialement marquante, en tout cas pour ma part. Et c’est sans doute pour mieux servir son contenu et attirer l’attention sur l'action.

    M-drama-girl : La réalisation était bien, ce n’était ni trop ni peu car les scènes d’action sont sympathiques et bien tournées. Elles ne sont pas exceptionnelles mais je ne pense pas que ce soit le but recherché par le scénariste ou les producteurs. Cela n’est pas dérangeant et le drama se débrouille bien sur ce point-là même s’il n’excelle pas.

     

    L'Ost :

    Manon : J’ai beaucoup aimé l’OST qui m’a accompagné tout le long de mon visionnage. J’ai trouvé qu’elle représentait bien le drama et fondait son identité. J’ai d’ailleurs longtemps gardé les mélodies en tête, tellement elles étaient mémorables.

    M-drama-girl : J’ai apprécié l’OST et j’ai trouvé qu’elle était appropriée à chacune des scènes du drama. C’était agréable et sympathique même si pour moi, ce n’est pas l’OST de l’année mais c’était bien dosé donc que demander de plus ? 

     

    Conclusion :

     

    Manon : Ce drama, sans pitié pour nos personnages, comme le révèle le titre, s’avère être une belle surprise, aussi haletant, qu’intéressant au niveau de la peinture des vices et vertus humaines qu’il nous présente. Au delà de cette complexité humaine qui est mise en scène, l’intrigue est également aussi enthousiasmante, avec de nombreux rebondissements et du suspense qui nous empêchent d’arrêter ne serait-ce qu’une minute ce drama. Je le recommande vivement !

    M-drama-girl : Heartless City est l’un des premiers petits bijoux pondus par JTBC et il nous emmène dans le monde obscur des cartels de drogue mais pas que, puisqu’il réussit à nous montrer le meilleur (comme le pire) des relations entre les humains. Tout est question de faux-semblants et de manipulation. Avec un tel scénario, je peux vous assurer que vous ne vous ennuierez pas car ce drama a tout pour plaire : une romance (même si elle n’est pas centrale à l’histoire), de l’action, de la réflexion mais surtout il nous tient en haleine du début à la fin et rares sont les dramas qui y arrivent car généralement, il y a toujours un moment où l’intrigue ralentit or ce n’est pas le cas dans Heartless City. Avec une telle intrigue, vous ne pouvez pas faire l’impasse sur ce drama alors lancez-vous ! 

    ~ Est-ce que tu as vu Heartless City ? As-tu aimé ? Est-ce que tu souhaiterais le voir ? ~

    « [Tw-Drama] Til Death Do Us Part[Calendrier de l'Avent 2019] Jour 1 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Novembre 2019 à 17:57

    Coucoutoi <3 !!! Ce petit message pour te remercier pour cette collaboration absolument géniale !! je te fais plein de bisous !!! <3 prends soin de toi 

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 17:48

        Coucouuuuuu ~ J'espère que tu vas bien =) 

        Oh c'est trop adorable ! J'ai autant adoré que toi, cette collaboration ! C'était vraiment super ! *o*

        Je te fais aussi plein de poutouuuuuuuuux =3

        Prends soin de toi et passe une excellente fin de journée/bonne soirée <3

    2
    Samedi 30 Novembre 2019 à 18:06

    Un super drama très haletant, plein de passion. Très touchant et des personnages très développés.

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 17:49

        Je n'aurais pas dit mieux ^^ 

    3
    Aigo Ajumma
    Samedi 30 Novembre 2019 à 23:26

    Bravo à toutes les 2 pour cette  belle critique !

    Un de mes films (gros) "coup de cœur", je l'ai vu il y a 2 ans environ, et en vous lisant,  des images, des scènes me sont revenues en mémoire. Les mots qui me viennent sont : intense, palpitant, complexe et touchant. Vous avez bien résumé tout ça.

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 17:50

        Merci beaucoup =D

        Ah ah ah souvenirs souvenirs ! *o* Tes mots résument parfaitement ce drama ! =D

        Merci d'être passée =D

    4
    Dimanche 1er Décembre 2019 à 16:40

    J'en profite pour rattraper un peu mon retard sur ton blog ! :P J'avais ADORE ce drama quand je l'avais visionné ! C'est un drama que j'avais regardé à sa sortie donc autant dire que ça date mais j'avais vraiment eu un gros coup de cœur et j'en garde un excellent souvenir ! *-* Bravo à toutes les deux pour ce fabuleux article <3

     

      • Samedi 21 Décembre 2019 à 17:52

        Coucou, mon petit gourou (beaucoup plus grand que moi mais yolooooo ;) ~ 

        Tu m'étonnes ! Il est vraiment génial ! Wahou, j'espère que tu as attendu la sortie de tous les épisodes sinon je n'imagine pas à quel point tu as dû être frustrée d'attendre tous les épisodes O.o Si c'est le cas, ça devait être horrible XD

        Merci beaucoup ! <3

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :