• [K-Drama] The Scholar Who Walks The Night

    Titre : The Scholar Who Walks The Night (밤을 걷는 선비)

    Pays : Corée du Sud

    Genre : Drame, Fantastique, Historique, Romance.

    Année : 2015.

    Épisodes : 20 (60 minutes).

    Casting :

    Lee Jun Ki : Kim Sung Yeol

    Lee Yoo Bi : Jo Yang Seon / Seo Jin

    Lee Soo Hyuk : Gwi

    Shim Chang Min : Lee Yun

    Kim So Eun : Choi Hye Ryung / Lee Myung Hee

    Jang Hee Jin : Soo Hyang

    Choi Tae Hwan : Ho Jin

    Han Jung Soo : Baek In Ho

    Park Shi Woo : Dam Yi

    Mu Jin Sung : No Hak Yeong

    Kim Myung Gon : Noh Chang Sun

    Lee Soon Jae : Le roi Seon Jo

    Son Jong Hak : Choi Chul Jong

    Jung Gyoo Soo : Jo Saeng

    Jung Suk Yong : Choi Do Gap

    Oh Yoon Hong : Kkot Bun

    Yoon Bong Gil : Gap Jae

    Kwon Hwa Woon : Hyun Gyu

    Kim Dong Hee : Mak Son

    Guests : 

    Yang Ik Jun : Hae Sun

    Jang Seung Jo : Le prince Sa Dong

    Lee Ho Jae : Le roi Moon Jo

    Lee Hyun Woo : Le prince Jung Hyun

    Résumé :

    Ce drama est basé sur le manhwa éponyme de l'auteur Jo Ju Hee et l'illustratrice Han Seung Hee, publié pour la 1ère fois le 25 décembre 2012.

    Jo Yang Seon est la fille d'un noble qui perd son père suite à de fausses accusations de trahison. Afin d'aider à subvenir aux besoins de sa famille, elle n'a d'autre alternative que de se travestir en un homme. Sous cette fausse apparence, Yang Seon commence à vendre des livres sur le marché.

    Une nuit, elle fait la connaissance d'un érudit confucéen, Kim Sung Yeol, qui se révèle être un vampire. Hanté par la mort de son premier amour Lee Myeong Hee depuis plus de 120 ans, Sung Yeol fera alors la rencontre du sosie de celle-ci, Choi Hye Ryung.

    Pendant ce temps, un vampire démoniaque nommé Gwi réside au sein du palais royal, celui-ci usant de ses pouvoirs et de toutes les machinations politiques nécessaires pour empêcher le prince héritier Lee Yun de monter sur le trône.

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 4,5/10

    The Scholar Who Walks The Night faisait partie de ma liste depuis très très longtemps et ce malgré tous les échos négatifs que j'en ai eu. Par ailleurs, j'aimerais ajouter que ce drama est l'un des seuls à mettre tout le monde d'accord puisque généralement, les dramavores ne sont pas souvent d'accord entre eux concernant les dramas et c'est normal puisque nous avons chacun nos goûts et nos différences, c'est justement ça qui est intéressant ! Or pour The Scholar Who Walks The Night, je peux vous certifier qu'effectivement, tout le monde était assez d'accord sur ce drama, aucune divergence n'a été signalée (ou du moins pas sur Twitter ;). D'ailleurs, si vous me suivez sur Twitter, cet article risque d'être un peu répétitif vu ce que j'en ai dit dessus mais il est aussi moins drôle que ce que j'ai écrit dans mes tweets.

    Bien évidemment, si vous avez aimé ce drama, c'est très bien pour vous et j'en suis très contente (et je ne remets absolument pas vos goûts en question puisque moi aussi, j'aime des dramas que personne n'aime et inversement ^^).

    J'avais donc l'intention de le lancer malgré tout ça parce que j'aime toujours autant me faire mon propre avis et aller un peu à contre-courant. Et finalement, Netflix m'a permis de le faire puisque The Scholar Who Walks The Night allait disparaitre du catalogue en même temps que 7 autres dramas (et j'ai dû speeder pour les finir 8D). C'était donc maintenant ou jamais (et ça aurait peut-être été mieux jamais ;).

    Avant d'entrer dans les détails, je tiens aussi à signaler que bien évidemment, le casting me faisait de l'œil puisque le roi des Sageuks (qui n'est autre que Lee Jun Ki) était présent ainsi que Lee Yoo Bi que j'aime beaucoup tout comme Kim So Eun mais aussi (et surtout !) Lee Soo Hyuk. J'ai été très contente de retrouver Chang Min au casting principal aussi ainsi que Lee Hyun Woo même si ce n'était qu'un guest. Effectivement, The Scholar Who Walks The Night peut se tanner d'avoir eu un casting en béton. 

    Malheureusement, on peut avoir un casting en béton mais si le reste ne suit pas, ça risque d'être compliqué et c'est ce qui est arrivé avec ce drama. Avant toute chose, je tiens à dire que le casting n'est aucunement responsable de la qualité scénaristique de ce drama puisque ces pauvres acteurs ont dû jouer avec ce qu'on leur donnait, c'est-à-dire le néant.... Donc je tiens vraiment à dire que les acteurs ont tous très très bien joué et que leurs prestations ne sont pas à remettre en cause (au même titre que le casting secondaire d'ailleurs !). 

    Ce gif n'illustre absolument pas l'esprit du drama, il y a d'ailleurs moins de sang que ce que je pensais...

    Quant à la réalisation, je ne l'ai pas trouvé géniale mais pas non plus horrible… Ça allait de ce côté-là (malgré des faux-raccords et même si certains effets spéciaux m'ont fait un peu rire ;). Cependant, je dois avouer que certaines choses m'ont chiffonné notamment au niveau des costumes/cheveux comme par exemple les affreuses perruques de Lee Jun Ki lorsqu'il avait les cheveux détachés. Je sais que c'est futile mais tout de même, quand on voit les magnifiques costumes de son personnage ou ceux de Lee Soo Hyuk, on s'attend tout de même à quelque chose d'aussi soigné capillairement parlant… 

    *Brûlons cette perruque 8D*

    *Est-ce que j'ai mis ces photos juste pour pouvoir mettre Soo Hyuk torse nu ? Absolument 8D*

    Plus sérieusement, j'aime beaucoup les costumes des Sageuks et il y en a de très beaux dans The Scholar Who Walks The Night.

    L'OST du drama n'est pas inoubliable mais j'ai adoré faire un karaoké sur "Loving You Again" de Yook Sung Jae (BTOB) parce qu'elle passe très très très souvent (un peu comme "Love Is The Moment" dans The Heirs 8D). J'ai aussi bien aimé "Secret Paradise" de Jang Jae In ainsi que "Don't Cry" de G.NA (dont j'ai reconnu la voix de suite ^^). Je vous mets les vidéos des chansons afin que vous puissiez les écouter, il n'y a pas d'images sur les vidéos donc vous pouvez les lire/regarder sans vous faire spoiler. 

    Entrons maintenant dans le vif du sujet puisque je vous ai parlé de tout sauf du plus important, le scénario (mais c'est peut être parce qu'il est inexistant).

    Parlons-en donc de ce fameux et incroyable scénario !

    L'idée de base et le synopsis sont loin d'être mauvais mais l'écriture des différentes intrigues enfin si on peut appeler ça des intrigues parce que partir à la recherche d'une robe noire pendant 5 épisodes, je refuse de considérer cela comme une intrigue (oui, vous avez bien lu et je ne plaisante pas, cela dure bien 5 malheureux épisodes de 60 minutes) ou tout le pataquès autour du journal/du plan du prince alors que ce n'était pas fameux si vous voulez mon avis et ça dure pendant 9 épisodes (je veux bien être patiente mais j'ai aussi des limites ;). Il y aussi le fait d'utiliser l'héroïne comme tremplin plusieurs fois dans l'intrigue, les facilités scénaristiques ont décidément bon dos dans ce drama…

    L'écriture du scénario est vraiment terrible et assez illogique quand on y pense tant au niveau des "intrigues" que des personnages. Ça me désole vraiment de dire ça notamment quand on a un casting d'une telle envergure. Je n'en attendais pas grand chose mais même comme ça, j'ai été déçue… Et je ne vous parle même pas du fait que The Scholar Who Walks The Night réunit TOUS les clichés sur les vampires (ah pardon, il n'y a pas le cliché autour de l'ail autant pour moi ;), si ce n'est pas beau, ça ?...

    Je ne sais vraiment que vous dire de plus mis à part que le scénario est vraiment creux, sans aucune profondeur et intérêt, et c'est fichtrement mal écrit… Je me répète mais ça me désole surtout que ce drama a été écrit par l'une des scénaristes de Coffee Prince (ô drama que j'aime tant *o*), Jang Hyun Joo. Il y a un sacré écart entre ces deux dramas...

    J'allais aussi oublier de l'évoquer mais le rythme du drama n'aide pas non plus puisqu'il y a des longueurs et ce n'est pas du tout rythmé…

    Il y a autre chose qui m'a un peu chagriné (enfin c'est un grand mot) mais ce drama est mieux noté qu'Arang And The Magistrate (autre Sageuk de la filmographie de Lee Jun Ki mais qui est bien mieux que ce soit au niveau des personnages ou du scénario, il n'est pas incroyable mais il est très sympathique et il n'a pas si mal vieilli malgré les années qui passent) sur Nautiljon. Alors certes, je chipote pour 0,5 sur les notes mais tout de même, la qualité scénaristique n'a rien à voir ! Sur MyDramaList, leur différence n'est aussi que de 0,1 et c'est Arang And The Magistrate qui mène la danse mais de très peu donc c'est incompréhensible pour ma part… Après les goûts et les couleurs ne se discutent pas, n'est-ce-pas ? ^^

    Et je ne vous parle même pas de la fin qui est aussi décevante que le reste du drama puisque l'affrontement final n'est pas à la hauteur de tout le pataquès que les personnages en ont fait. La solution aurait bien pu être trouvée dès le premier épisode, cela nous aurait évité bien des ennuis. J'ai eu l'impression d'assister à une vaste blague tant c'était ridicule et illogique… Et puis, il y a plein de questions que je me pose encore telles que "Comment les vampires sont-ils apparus ?" ou encore d'autres questions autour de cette fameuse robe noire…

    The Scholar Who Walks The Night réussit aussi l'exploit d'avoir des flashbacks de scènes se déroulant dans le même épisode, à croire que nous sommes déjà séniles avant l'heure (mais bon, en même temps, il faut remplir le néant pardon l'épisode !). Et bien entendu, nous retrouvons (comme dans tous les Sageuks) notre amie, la Falaise ~

    Ceci n'est pas une image de ce drama donc ce n'est pas un spoiler ~

    Parlons maintenant des personnages !

    Commençons tout d'abord par Kim Sung Yeol, interprété par Lee Jun Ki (et j'espère qu'il a été bien payé pour jouer dans cette mascarade tout comme les autres acteurs). 

    Kim Sung Yeol (Lee Jun Ki) est présenté comme un érudit, comme quelqu'un de très intelligent or ce n'est pas l'impression que j'ai eu concernant ce personnage parce que je l'ai trouvé assez souvent "stupide" et il faisait des choix assez illogiques… Sans vous parler du fait que monsieur est un petit peu étrange sur les bords et certaines de ses pratiques/actions sont un peu limite/étrange pour ma part (fixer un cache-poitrine, ça n'est définitivement PAS romantique ! Et sa possessivité envers l'héroïne n'était pas non plus pour me plaire). Je dois avouer que son revirement assez soudain concernant l'héroïne m'a un peu laissé dans l'incompréhension et c'est surtout la vitesse avec laquelle il est tombé de l'héroïne qui me sidère... Je veux bien qu'il ait un coup de foudre mais tomber amoureux ainsi, c'est plutôt drôle et ça fait penser au coup de foudre du héros dans The K2. Bref, je n'ai aucunement trouvé le personnage attachant et il m'a laissée de marbre malgré son interprète…

    Quant à Jo Yang Seon (Lee Yoo Bi), je l'ai trouvé adorable mais sans plus et disons les choses telles qu'elles le sont mais Lee Yoo Bi est loin de ressembler à un garçon... Je n'ai pas trouvé que c'était une héroïne "incroyable" mais encore une fois, cela vient de son écriture (et non pas de son interprète) tout comme celle de Kim Sung Yeol (Lee Jun Ki) d'ailleurs. Et je n'ai pas non plus apprécié le fait qu'à plusieurs reprises, certains faits la concernant servaient habilement (ou pas !) le scénario.

    La romance entre ces deux personnages ne m'a jamais intéressé et ils ne m'ont pas du tout touché. Les scènes de baisers n'étaient pas incroyables non plus. Là pour le coup, on peut effectivement dire qu'entre Lee Jun Ki et Lee Yoo Bi, l'alchimie n'était pas là (contrairement à un autre pairing mais à mon plus grand regret ce fut un faux pairing ;). D'ailleurs, Lee Yoo Bi a un physique assez enfantin en comparaison avec Lee Jun Ki donc ça ne matchait pas vraiment. Je ne parle bien évidemment que de l'alchimie entre ses deux acteurs parce que sinon leur jeu était très bien même si nous ne sommes pas sur le meilleur drama de leur filmographie.

    Parlons maintenant de l'unique personnage qui mérite qu'on s'intéresse à lui, Gwi interprété par l'incroyable Lee Soo Hyuk (et je dis incroyable parce que vraiment, je suis restée jusqu'à la fin pour lui).

    Gwi (Lee So Hyuk) est de loin (mais de très loin !) le personnage le plus intéressant du drama. C'est un petit peu celui qui injecte le peu de rythme dans ce drama avec ses interventions et ses plans machiavéliques (et honnêtement, j'aurais voulu qu'il les mange dès le début du drama comme ça, la torture aurait été plus rapide). 

    Mon souhait concernant tous les personnages sauf celui de Soo Hyuk (et peut-être celui de So Eun aussi).

    Cet article pourrait être une ode à ce personnage tant il se démarque (et se démène) dans ce drama ! Je l'ai beaucoup apprécié et j'ai malheureusement trouvé que la finalité de ce personnage n'était définitement pas à sa hauteur, il méritait quelque chose à son niveau…

    Inutile de vous dire que Lee Soo Hyuk éclipse tous ses congénères dans ce drama et il s'illustre comme LA révélation de ce drama (sorry Jun Ki mais tu as été éclipsé et tu sembles avoir perdu de ton charisme dans ce drama TTwTT). Je ne dis pas ça parce que Soo Hyuk traine assez souvent torse nu (ça c'est vraiment cool, je ne dis pas le contraire 8D) mais vraiment parce que le personnage est celui qui est le mieux écrit, c'est le plus logique et il ne se perd pas dans des décisions ''étranges". D'ailleurs Soo Hyuk est parfaitement entré dans la peau du personnage donc chapeau à lui !

    Le personnage de Choi Hye Ryung (Kim So Eun) vient donc compléter le panel principal et je dois avouer que c'était aussi un personnage que j'ai trouvé intéressant jusque les malheureux derniers épisodes... J'aimais bien toute l'histoire qu'elle avait avec Gwi (Lee Soo Hyuk) mais malheureusement, cela a mal été exploité vers la fin du drama et c'est dommage parce qu'on aurait pu avoir une second lead horrible (dans le sens d'une antagoniste bien entendu !) mais bien écrite et ce ne fut malheureusement pas le cas...

    Je dois aussi avouer que pour moi, il y avait une véritable alchimie entre Kim So Eun et Lee Soo Hyuk et ça transparaissait très bien à l'écran (déjà plus que le couple principal 8D). J'espère les revoir ensemble dans un autre drama parce qu'ils vont vraiment bien ensemble.

    Dernier personnage principal et non pas des moindres, Lee Yun interprété par Shim Chang Min. Avant de parler du personnage, j'aimerais ajouter que j'étais très contente de retrouver Chang Min dans ce drama et je trouve que c'est un scandale de l'avoir au casting mais de ne pas le faire chanter dans l'OST (on parle de l'un des membres de DBSK tout de même et de l'une des plus belles voix sud-coréennes donc c'est définitivement un outrage). Petit aparté fait, parlons maintenant du personnage !

    Dans les premiers épisodes, j'ai trouvé que le personnage de Lee Yun (Shim Chang Min) était très intéressant et qu'il allait sûrement faire bouger les choses...

    Quelle grossière erreur ! Il s'est révélé aussi décevant que les autres personnages... À croire que peu à peu et au fil des épisodes, tous les personnages (hormis Gwi et Hye Ryung) perdaient leurs neurones petit à petit.. Et je ne vous parle pas de la relation entre Kim Sung Yeol (Lee Jun Ki) et Lee Yun (Shim Chang Min) parce que c'est tout aussi amusant... Ils passent leur temps à s'entretuer et s'aider, ils sont pire que Micheline et Albert qui passent leur temps à se disputer pour des broutilles... J'ai trouvé ça dommage car le potentiel du personnage (celui de Lee Yun) était énorme et malheureusement, il n'a pas été exploité.... 

    Je pense que j'ai plus apprécié certains personnages secondaires tels que Soo Hyang (Jang Hee Jin) (même si ça semblait très mal parti au début mais son évolution est bien !), Ho Jin (Choi Tae Hwan) qui était super du début à la fin et No Hak Yeong (Mu Jin Sung), le charismatique et fidèle ami de Lee Yun. J'ai adoré ce dernier parce qu'il était vraiment génial ^^. Par contre, Choi Chul Jong (Son Jong Hak) détient la palme du pire père au monde et la finalité du personnage est parfaite !

    Je ne sais que vous dire de plus si ce n'est que ce drama est loin d'être inoubliable (sauf la performance de Lee Soo Hyuk) de par son scénario inexistant ou plutôt abracadabrantesque mais aussi des personnages qui sont loin d'être mémorables hormis Gwi. Le casting est très bon mais il ne peut malheureusement pas tout faire...

    Plutôt que de vous dire de ne pas le regarder (même si je ne l'ai pas aimé), je vous conseille de vous faire votre propre avis et de regarder un ou deux épisodes pour voir ce qu'il en est. Si ces derniers ne vous plaisent pas, je vous conseille donc de ne pas le continuer (surtout si vos goûts sont similaires aux miens) puisque c'est pire après… Ceci dit, si vous êtes aussi curieux/curieuse que moi, vous risquez de le continuer et j'espère donc qu'à ce moment-là, il vous plaira !

    Sinon je préfèrerais vous conseiller Arang And The Magistrate à la place même s'il est loin d'être parfait mais il fait parfaitement son job, celui de nous divertir ! Et puis, Lee Jun Ki est bien plus à son avantage dedans !

    ~ Est-ce que tu as vu The Scholar Who Walks The Night ? As-tu aimé ? Est-ce que tu souhaiterais le voir ? ~

    « [Projet] Les Recommandations des Internautes - 7ème édition & Informations sur la 8ème édition[J-Drama] Stay Tunned ! / Channel Wa Sonomama ! »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 3 Mai à 11:59

    Effectivement c'est moins drôle que sur twitter ! Mais c'est parce que je ne suis pas la à te pousser à raconter des conneries mdr ! Mais on sent que tu a subis et tu a plutôt bien résumer ce drama ! Je suis encore traumatisée des années après de toute façon. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :