• [J-Drama] Homeroom

    Titre : Homeroom (ホームルーム)

    Pays : Japon

    Genre : Psychologique, École, Drame.

    Année : 2020.

    Épisodes : 10 (24 minutes).

    Casting :

    Yamada Yuki : Aida Rintaro

    Akita Shiori : Sakurai Sachiko

    Tomita Miu : Maruyama Nobuyo

    Yokota Mayuu : Natsume Yua

    Ohata Shieri : Shiratori Nana

    Yamashita Rio : Shiina Megumi

    Wakabayashi Takuya : Takenouchi Tadashi

    Tsuna Keito : Yahagi Ken

    Toyohara Erika : Yamamoto Hoshi / Kirara

    Maeno Tomoya : Mori Shinichiro

    Aoyama Jun : Onchi

    Watanabe Aoto : Inui Kota

    Résumé : 

    La lycéenne Sakurai Sachiko est victime d'ijime. Heureusement, elle peut compter sur l'aide et le soutien de son professeur d'arts plastiques Aida Rintaro.

    Cependant son héros, par ailleurs apprécié de tout l'établissement, cache bien son jeu puisque ce pervers est en fait lui-même à l'origine du harcèlement subi par Sachiko.

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 5/10

    (Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

    Homeroom est un drama que j'ai lancé assez randomly puisque je l'ai fait après avoir lu un tweet de la Youtubeuse Mélissa R. (je vous mets le lien de sa chaine Youtube juste ici ainsi que son Twitter ici). Je vous conseille de la suivre parce qu'elle regarde majoritairement des dramas japonais (mais pas que ! Elle regarde aussi d'autres dramas mais son domaine de prédilection reste les dramas japonais ^^) donc si vous avez besoin de conseils concernant les dramas japonais, elle saura vous aiguiller (je regarde souvent ses tweets afin de trouver mes prochains visionnages japonais ^^). À vrai dire, elle parlait des 4 premiers épisodes et du fait que l'histoire était assez spéciale...

    Personnellement, quand je lis ça, ça m'interpelle encore plus et ça me donne envie de me pencher sur le prénommé drama. Et effectivement, Homeroom possède un speech/synopsis assez particulier puisqu'on y parle d'un professeur qui a développé une obsession assez malsaine pour l'une de ses élèves et bien entendu, cette obsession est cachée. Je n'en dis pas plus même si bien évidemment, le résumé du drama vous en révèle bien plus (et tout est dit dès le premier épisode).

    Il faut savoir qu'Homeroom est l'adaptation d'un manga portant le même nom et ce dernier est d'ailleurs toujours en cours de publication. Il n'est pas commercialisé en France (il n'est donc pas traduit en français) et je ne sais pas s'il l'est en anglais. J'aurais bien aimé le lire (malgré son speech assez malaisant) parce que je pense que le drama ne reprend peut-être pas assez bien les choses (je pense notamment au côté dénonciateur éventuellement) et je vous avoue que la fin m'a quelque peu déconcerté mais j'y reviendrais plus tard.

    Je savais effectivement que la storyline d'Homeroom était assez malsaine voire malaisante mais comme j'aime regarder un peu de tout, cela ne m'a point réfréné... Alors je vous avoue que depuis The Forest Of Love - Deep Cut (je parle de la version drama, je n'ai toujours pas osé regarder le film ^^'), je n'étais pas tombée sur un drama aussi malaisant (les deux s'équivalent ou du moins, je le pense même si dans le cas d'Homeroom, je pense qu'il y a un côté dénonciateur alors que dans The Forest Of Love - Deep Cut... 8D). 

    Homeroom est un drama assez court mais au vu de son histoire (et malgré les épisodes assez courts), je ne l'ai pas regardé d'une traite (même si j'aurais pu), j'ai mis du temps à le regarder. Ce n'est pas un drama qui fait particulièrement peur (on est très loin d'un film d'horreur ou d'un thriller) mais je dois avouer que ce drama me faisait un peu peur... Alors je vais m'expliquer sinon personne ne va comprendre la raison pour laquelle ce drama m'a un peu foutu les jetons. Premièrement, j'habite seule comme l'héroïne (mais j'aime ça hein !), jusque là tout va bien ! Mais je vous avoue que les scènes qui se passent pendant la nuit dans le drama, m'ont foutu les jetons en tant que personne seule notamment celles qui se passent sous le lit TTwTT (NB : Je faisais partie de ces enfants/adolescents qui regardaient TOUJOURS sous le lit avant de se coucher donc j'étais une grande phobique concernant ce qu'il y avait sous mon lit donc certaines scènes de ce drama m'ont rappelé cette horrible phobie que j'avais 8D). Je ne rentre pas dans les détails pour ne pas spoiler mais vraiment, ça m'a foutu les jetons donc je regardais le drama pendant la journée même si encore une fois, ce n'est pas un drama qui fait peur !

    Petit aparté fait, parlons tout de même du scénario un peu plus en détails !

    On suit donc le quotidien de la lycéenne Sakurai Sachiko (Akita Shiori) qui est victime d'Ijime au sein de son établissement. Elle est par ailleurs assez souvent secourue par son professeur d'arts, Aida Rintaro (Yamada Yuki). Sauf que ce dernier est loin d'être aussi "gentil" qu'il n'y parait et on le voit dès le premier épisode...

    Je vous avoue que j'attendais un côté un peu plus dénonciateur et je m'attendais à ce que la conclusion soit un peu plus dure envers le professeur... [Spoiler] Alors certes, il perd tout mais il ne va pas en prison malgré tous les méfaits qu'il a accompli envers l'héroïne mais après, je pense qu'effectivement, cette dernière ne s'est pas plainte auprès de la police ou d'autorités compétentes au vu de la conclusion du drama mais j'en parlerais un peu plus tard dans l'article. [Fin Spoiler] Après, je me dis que comme le manga (l'œuvre de base) n'est pas fini, le scénariste a dû faire avec les moyens du bord et je pense que le manga a peut-être un côté plus dénonciateur que le drama. Quoi qu'il en soit, je m'attendais à quelque chose d'autre.

    Ce qui est bien (ou pas bien, tout dépend du point de vue du spectateur ;), c'est qu'il se passe toujours quelque chose à chaque épisode et ce même si le format est court. On ne s'ennuie donc pas une seconde malgré le fait que le drama soit absolument malsain de toute part puisque si le synopsis l'est dans l'absolu, je peux vous assurer que les personnages sont loin d'être sains et cleans, ils sont tout autant siphonnés du bocal hormis la meilleure amie de notre héroïne, Maruyama Nobuyo (Tomita Miu) et Yahagi Ken (Tsuna Keito) (le garçon qui s'occupe de la bibliothèque). Les autres personnages avaient tous un grain en moins, ce qui accentuait encore plus le côté malsain et malaisant du drama. 

    En parlant des personnages, je me dois bien évidemment de parler du casting, qui lui, est génial du début à la fin parce que les acteurs portent vraiment ce drama (ils ont aussi fait le choix de jouer dedans mais tout de même, je me dois de relever le fait qu'ils étaient tous très bons dans leurs rôles respectifs). On peut d'ailleurs commencer par Yamada Yuki qui est incroyablement flippant dans le rôle d'Aida Rintaro, c'est un acteur que j'avais déjà croisé à plusieurs reprises puisque je l'ai vu dans le remake de GTO (mais ça fait très longtemps donc je ne me souviens plus de son rôle) mais aussi dans Itô-kun A to E et Itazura na Kiss : Love In Tokyo où il campait le rôle de Kin-Chan (on est aux antipodes de son rôle d'Homeroom ;). Akita Shiori n'est pas en reste puisqu'elle est excellente dans le rôle de Sakurai Sachiko et je suis d'ailleurs étonnée de voir qu'elle avait 17 ans au moment du tournage et de la diffusion du drama (je suis étonnée surtout au vu du plot du drama...). J'étais aussi contente de retrouver Tomita Miu après l'avoir vu dans Switched que j'avais apprécié malgré quelques petits défauts apparents. Le reste du casting m'était inconnu mais j'ai pu découvrir de nouvelles têtes donc c'est tout aussi bien et j'ai hâte de les voir dans d'autres projets !

    Quant à la fin du drama, je l'ai trouvé assez déconcertante mais en réalité, elle reste dans la ligne directrice du drama (et elle reste logique au vu des actions/sentiments des personnages). [Spoiler] Sakurai Sachiko (Akita Shiori) a donc développé une sorte de syndrome de Stockholm envers Aida Rintaro (Yamada Yuki) au vu des dernières images flippantes du drama ;) [Fin Spoiler] Et je dois avouer que malgré cette fin, le choix fait par le scénariste, [Spoiler] celui de ne pas insérer de romance entre les deux personnages principaux, [Fin Spoiler] m'a quelque peu ravie parce que je dois avouer que j'avais peur qu'il le fasse. Pour moi, c'était impossible de l'insérer et cela aurait particulièrement malvenu au vu des actions du héros (même si le plot de base est assez malaisant).

    Finissons donc sur une note un peu plus positive avec l'OST du drama. Comme tout drama japonais qui se respecte, Homeroom possède donc un opening et un ending qui sont fort sympathiques ! Je vous les mets en vidéo même s'il n'y a aucune image du drama et puis comme ça, vous pouvez les écouter sans la crainte des spoils.

    Est-ce que je vous conseillerais Homeroom ?

    Honnêtement, je ne sais pas car le plot de base est hyper malsain et malaisant... Cela n'en fait pas un mauvais drama mais je pense qu'il est difficile de pleinement se divertir ou se détendre en sa compagnie (et ce même si les acteurs sont excellents). J'aurais d'ailleurs tendance à vous conseiller un autre drama du même scénariste (Tsugita Jun) et qui n'est autre que Scams, c'est un très bon drama et il diffère totalement d'Homeroom.

    ~ Est-ce que tu as vu Homeroom ? As-tu aimé ? Est-ce que tu souhaiterais le voir ? ~

    « [C-Drama] The Silent Criminal[Remake Or Not Remake] 10ème édition : Mistress »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Busanblue
    Mardi 25 Mai à 18:26
    Je suis moins attirée par les dramas japonais et celui-ci ne me donnait pas envie, ta critique n’en fait pas un éloge mais tu ne le démontes pas non plus. Toutefois, je ne le regarderais pas je pense car le sujet ne m’intéresse pas et je n’ai pas envie d’être dans une ambiance malaisante
    2
    Vendredi 4 Juin à 02:58
    C'est adorable de me citer ! Merci beaucoup <3
    Ta critique résume bien ce que j'ai ressenti et je me demande aussi comment l'histoire est développée dans le manga mais j'ai peur que le drama adapte qu'un 1er arc et que le manga continue avec la vie adulte de Sakurai...

    Je l'ai jamais relevé mais c'est vrai que les chansons de l'op et de l'ed sont vraiment cools !!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :