• Journal de visionnage n°2

    Hello ! J'espère que vous allez bien et que vous profitez de ce début du mois d'avril qui est quelque peu pluvieux. Je l'avoue, j'ai fait exprès de commencer cet article avec Ji Chang Wook afin de vous appâter ;) (Allez, il ne lui reste plus qu'un mois de service militaire et on le retrouvera bientôt dans nos écrans ;)

    Me revoilà donc avec un nouveau journal de visionnage qui se concentrera encore une fois sur les films. J'évoquerai quelques dramas car ce sont des mini-dramas et je ne souhaite pas leur dédier un article (j'en ai déjà plein qui attendent d'être écrits donc bon...).

    Sans plus tarder, commençons donc ce journal de visionnage !

     

    [C-Movie] Us And Them / 后来的我们

    Année : 2018

    Durée : 2h00

    Genre : Romance, Drame.

    Casting : Jing Bo Ran (Lin Jian Qing), Zhou Dong Yu (Fang Xiao Xiao), Tian Zhuang Zhuang (Le père de Jian Qing), ...

    Résumé :

    Il y a dix ans, dans un train pendant la période du Festival du Printemps, le destin amène Xiao Xiao et Jian Qing ensemble. Comme beaucoup de jeunes couples, ils se rencontrent, tombent amoureux, et s'efforcent de le faire fonctionner, mais finalement, les dures réalités de la vie les font se séparer. Dix ans plus tard, ils se rencontrent à nouveau. Vont-ils tirer le meilleur parti de cette seconde chance et ranimer ce qu'ils ont autrefois perdu ?

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 9,5/10

    (Pour lire les spoilers, il faut surligner les lignes entre les crochets à l'aide de votre souris)

    (Avant de vous partager mon avis, j'aimerais vous faire écouter certains morceaux de la bande-son de ce film que j'ai écouté pendant la mise en page de cet article car je les trouve magnifiques).

     

    Hebe Tien - Ai Le Hen jiu De Peng You

     

    Eason Chan - Us

    Je me baladais sur Netflix et j'avais envie d'un petit film assez sympatoche (mot interdit d'utilisation depuis le début des années 2000 ;). Je suis tombée sur Us And Them et son affiche me faisait sacrément de l’œil. Donc ni une ni deux, j'ai lancé le film..

    Et je suis littéralement tombée amoureuse de ce film, je dirais même que c'est un coup de foudre cinématographique (et regardant peu de films, je peux vous assurer que cela est rare). Je ne m'attendais pas à autant l'aimer puisqu'au premier abord, le synopsis ne semble pas casser trois pattes à un canard.

    Us And Them, c'est l'histoire d'un couple banal qui vit des hauts et des bas et qui se rencontre de nouveau quelques années plus tard. Le sujet du film est assez basique mais la performance des acteurs et la façon dont cela est dépeint, rend le film exceptionnel et magnifique. Par ailleurs, la réalisation de ce film est extraordinaire car les paysages sont agréables à voir et la façon dont est filmé le passé/le présent est tout simplement consciencieusement bien travaillée. [Spoiler] Cette idée de filmer le présent en noir & blanc afin de montrer l'amertume, les regrets, les non-dits de ce couple face aux images du passé qui sont tout simplement filmées en couleur afin de montrer la joie et leurs fabuleux moments ensemble. Ce décalage entre les deux est fantastique ! [Fin Spoiler] La réalisation d'Us And Them est parfaite !

    Tout le monde peut s'identifier au couple Lin Jian Qing (Jing Bo Ran) / Fang Xiao Xiao (Zhou Dong Yu) et c'est justement cela qui est intéressant. Par ailleurs, j'ai été étonnée par les personnages principaux puisque celui que je préférais au début du film, s'est avéré celui qui m'a le plus déçu et c'est donc l'inverse qui s'est produit avec l'autre personnage (mais je ne vous dirais pas qui ;). Les interactions du couple ne sont pas superficielles et leurs moments passés ensemble sont agréables à voir. Petite mention au père de Jian Qing (Tian Zhuang Zhuang) qui est le personnage le plus émouvant de ce film. J'ai adoré ce personnage et j'avoue avoir lâché quelques petites larmichettes à la fin du film (rien de bien grave, je vous rassure ;). Jing Bo Ran est un acteur que j'aime de plus en plus (depuis le film Love O2O) et j'espère voir d'autres films avec lui (sa filmographie/dramagraphie est composée à 85% de films alors je me dois de me pencher dessus). Quant à Zhou Dong Yu, je ne la connaissais pas du tout mais ce fut une excellente et détonante surprise !

    Mais ce que j'ai préféré du film, c'est la morale, le message derrière ce si joli couple. Un message que l'on a d'ailleurs souvent tendance à oublier alors que c'est si simple en réalité. On n'ose pas dire ce que l'on a sur le cœur alors qu'il le faudrait puisque la vie est si courte et qu'il faut pleinement profiter des êtres que l'on aime. Je n'en dis pas plus si ce n'est qu'il vous faut absolument regarder le film jusqu'à la fin afin de pouvoir pleinement comprendre de quoi je parle.

    Je ne peux finir cet article sans évoquer la magnifique bande-son de ce film qui est un sans-faute. Chaque musique est en parfaite adéquation avec le film et c'est un vrai régal pour nos petites oreilles :)

    Je vous le recommande à 100% car il est facilement accessible et que c'est tout simplement une pépite qui mériterait d'être amplement plus connue

     

    [K-Movie] Man On High Heels / 하이힐

    Année : 2014

    Durée : 2h05

    Genre : Drame, Action, Thriller, Policier.

    Casting : Cha Seung Won (Yoon Ji Wook), Esom (Jang Mi), Go Gyoung Pyo (Kim Jin Woo), Oh Jeong Se (Heo Gon), Song Yeong Chang (Heo Bul), Lee El (Do Do), ...

    Résumé :

    Yoon Ji Wook est un inspecteur de police implacable, réputé pour son aptitude incontestée à appréhender les criminels les plus dangereux. Il est vénéré comme un héros dans le métier et est redouté par la mafia à cause de ses abus de violence lors des interventions. Cependant, derrière son apparente virilité se cache un secret qu'il ne peut se résoudre à révéler au monde dans lequel il vit. En effet, Ji Wook a toujours voulu devenir une femme. Quand enfin il est décidé à se faire opérer afin de changer de sexe, Heo Gon, membre de la mafia quelque peu excentrique, le prend pour cible afin de venger son frère que Ji Wook avait vilainement amoché.

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 8,5/10 

    Man On High Heels est en réalité un film que j'avais déjà commencé mais que j'avais mis de côté car mon humeur ne me permettait pas de le continuer puisqu'il est tout de même assez sombre et violent. J'ai donc décidé de le reprendre ou plutôt de le recommencer car je l'avais trouvé assez intéressant.

    Man On High Heels est un film surprenant notamment à cause du sujet qu'il évoque puisque rare sont les films coréens (ou européens d'ailleurs) traitant sur le changement de sexe, le sujet est donc assez tabou. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé la façon dont le sujet a été traité mais je dois avouer que j'ai un petit regret concernant la fin. [Spoiler] Je regrette le fait que finalement, Ji Wook ne soit pas allé au bout de sa transformation alors qu'il était sur le point de le faire.... Certes, je comprends parfaitement son point de vue puisqu'à cause de lui (ou du moins, c'est ce qu'il pense), des personnes sont mortes mais tout de même, cela signifie qu'il s'abandonne totalement et qu'il risque de ne jamais être heureux car il va vivre avec son mal-être. J'aurais donc voulu que le film aille jusqu'au bout [Fin Spoiler].

    Je ne pense pas qu'un acteur autre que Cha Seung Won puisse dépeindre Yoon Ji Wook aussi bien. A travers ce rôle, Cha Seung Won nous montre (encore une fois) qu'il fait partie des meilleurs coréens. Je pense pouvoir dire qu'avec ce film, il joue l'un de ses rôles les plus touchants de sa carrière mais aussi l'un des plus osés si je puis dire. Il arrive parfaitement à montrer le mal-être avec lequel vit Ji Wook. J'ai aussi beaucoup aimé la période lycéenne du personnage. Les acteurs adolescents avaient un jeu d'une telle justesse et leur histoire était d'une telle tristesse...

    J'allais oublier d'évoquer Oh Jeong Se qui est tout aussi bien que ses partenaires dans ce film. Quant à Esom, je la recroise après White Christmas et c'est toujours autant un plaisir de la revoir à l'écran. Nous avons aussi Lee El qui figure au casting et même si son rôle n'est pas central, je l'ai beaucoup apprécié. J'aime de plus en plus cette actrice, je trouve qu'elle est absolument fascinante et charismatique.

    Les différents personnages secondaires sont aussi intéressants mais je dois avouer que celui que j'ai préféré est le partenaire de Ji Wook, Kim Jin Woo (Go Gyung Pyo). D'ailleurs, il y a une scène marquante du film avec lui. [Spoiler] J'ai beaucoup aimé le coup de téléphone entre Ji Wook (Cha Seung Won) et Jin Woo (Go Gyung Pyo) après que ce dernier ait appris le fait que l'homme qu'il admire n'est pas celui qu'il pense et d'ailleurs, il l'encourage en lui disant que c'est une belle femme et qu'il avait oublié le fait que c'était un homme. J'ai trouvé que cette réaction était très belle même si c'est une réaction normale soit-dit en passant [Fin Spoiler].

    Ce qui m'a le moins plu dans le film est l'abondance de violence qui est parfois inutile... Je pense d'ailleurs à cette scène qui se situe vers les 1h34min (et non, je ne spoilerais point ;). Je l'ai trouvé très inutile et immensément violente alors je conseille aux personnes qui sont sensibles à la violence de tirer un trait sur ce film car il ne vous plaira sûrement pas.

    Man On High Heels est un film qui attire l'attention de par son sujet mais aussi par son casting qui est excellent. Je ne pense pas revoir ce film car il fait partie de ces films dont on ne ressent pas le besoin de le revoir à cause de son caractère assez sombre et quelque peu violent.

     

    [C-Movie] The Stolen Years / 被偷走的那五年

    Année : 2013

    Durée : 1h51

    Genre : Romance, Drame.

    Casting : Bai Bai He (He Mann), Joseph Chang (Xie Yu), Ken Lin (Danny), Christine Fan (Lu Xiao Huan), Amber An (Lily), ...

    Résumé :

    Les gens se demandent souvent : "pendant combien de temps peut on aimer quelqu'un ?". Tout le monde souhaite que cela dure à tout jamais. Mais la réalité est souvent plus rude et peu importe à quel point l'amour est fort ; le temps fait souvent des ravages. Il y a cinq ans, He Man est devenue amnésique à la suite d'un accident ; elle a perdu tous ses souvenirs. Lorsqu'elle se réveille enfin, elle ne comprend pas pourquoi son mari et elle ont divorcé ; pourquoi sa meilleure amie s'est retournée contre elle ; pourquoi ses collègues semblent l'éviter. He Man retrouve une vie dans laquelle elle ne semble plus avoir sa place, ni savoir très bien qui elle est. Apeurée, elle demande à son ex mari de l'héberger quelques temps, afin qu'elle puisse remettre un peu d'ordre dans ses idées et peut-être, qui sait, se souvenir du passé...

    (Source : Dogaru)

    Mon avis : 8,5/10

    J'ai commencé The Stolen Years tout à fait au hasard, je devrais d'ailleurs dire que je l'ai commencé comme Us And Them, encore soit-il que j'avais lu le synopsis d'Us And Them or je ne l'avais pas fait pour The Stolen Years puisque je l'avais téléchargé directement (oui, ça m'arrive de faire des folies comme ça et de me retrouver avec des bouses sur mon ordi, ce qui n'est pas très futé vous en conviendrez ;).

    Verdict ?

    The Stolen Years est un véritable ascenseur émotionnel et ce n'est absolument pas dans un sens péjoratif que je le dis. Il a aussi eu le mérite de me surprendre notamment par rapport à la seconde partie du film. Je pensais avoir affaire à une comédie romantique des plus basiques mais il n'en est rien puisque le scénario n'est pas si bateau que cela et comme je l'ai dit, le film nous surprend avec sa seconde partie qui joue avec nos nerfs et nos petits yeux.

    J'ai beaucoup aimé suivre ce couple tout au long du film et les acteurs avaient une belle alchimie entre eux, je n'ai eu aucun de mal à les associer en tant que couple. J'ai adoré les voir se redécouvrir à travers cette colocation. He Mann (Bai Bai He) est un personnage qui m'a beaucoup touché car il est difficile de se réveiller après un accident, de voir que 5 ans de votre vie est passée et de se rendre compte que plus rien n'est comme avant. C'est une véritable recherche de soi qu'entreprend He Mann (Bai Bai He) en essayant de retracer ces 5 années manquantes avec l'aide de son ex-mari Xie Yu (Joseph Chang). J'ai aussi beaucoup apprécié Xie Yu notamment lors de la seconde partie du film, il m'a d'ailleurs beaucoup émue ainsi qu'He Mann (Bai Bai He). Le casting m'était totalement inconnu alors ce fut sympathique de connaitre de nouveau acteurs.

    Comme je ne souhaite pas spoiler afin de ne pas vous gâcher le plaisir de voir ce film, je vais m'arrêter ici mais je tiens tout de même à dire que The Stolen Years est une belle surprise et je pense qu'elle pourra vous plaire. Mais avant de le commencer, préparez un paquet de mouchoir !

     

    [C-Movie] Love At Seventh Sight / 七天爱上你

    Année : 2009

    Durée : 1h40

    Genre : Romance, Drame.

    Casting : Li Xiao Lu (Bei Ye), Mike He (Zi Qi), Alfred Cheung (le père de Bei Ye).

    Résumé :

    Zi Qi, un ingénieur du son venant de Hong Kong, est un homme peu romantique à la recherche du son le plus romantique sur terre. Un jour, il rencontre une jeune fille nommée Bai Ye qui voyage à travers le monde et, ensemble, ils se lancent dans un long périple en Chine au bord de sa caravane. Il tombe éperdument amoureux d'elle et découvre que, malheureusement, Bai Ye est atteinte d'une maladie incurable. Il décide alors de l'accompagner jusqu'à son dernier jour, mais afin de lui laisser le plus beau souvenir, la jeune fille le laisse sans lui dire adieu. Dévasté, Zi Qi reste chez lui durant de nombreux mois jusqu'au jour où il aperçoit une fille qui lui ressemble étrangement. Un nouveau look, une nouvelle attitude. Que s'est-il passé ?

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 6/10

    J'ai commencé Love At Seventh Sight car il faisait parti de ma liste de films à voir pour le challenge de Luthien. Et puis, les beaux yeux de Mike He n'y sont pas pour rien non plus.

    Et qu'est-ce que je me suis ennuyée... C'est le film le plus court de ce journal de visionnage et pourtant, j'avais l'impression qu'il était beaucoup plus long que les autres. Le rythme du film est très lent et je trouve qu'il ne se passe pas grand chose au final. Si vous recherchez un film pour vous apaiser, alors Love At Seventh Sight est fait pour vous.

    Et puis, j'ai eu du mal à adhérer à ce couple.... Je ne m'y suis pas attachée et malgré la lenteur du film, j'ai trouvé que Bei Ye (Li Xiao Lu) et Zi Qi (Mike He) tombaient vite amoureux (certes, c'est un film mais tout est rapide entre eux et on ne voit pas de réel développement de leurs sentiments). Et je ne parle pas de l'écriture des personnages qui ne relève en aucun point ce film. Ils sont plats et fades. Je n'ai pas aimé Bei Ye (Li Xiao Lu) car je l'ai trouvé superficielle notamment dans la 2ème partie du film. [Spoiler] Et puis, l'excuse donnée pour sa réapparition est débile... Sans parler du fait de jouer avec les sentiments d'autrui mais tout va bien pour elle, c'est normal... =.= [Fin Spoiler]. Quant à Zi Qi (Mike He), j'ai trouvé qu'il était un peu trop mou du genou et qu'il se laissait un peu trop faire...

    Vous l'aurez compris, je ne vous conseille pas ce film. Cependant, il y a des avis divergents sur ce même film puisque je sais que certaines personnes l'ont adoré tandis que d'autres, non. Alors je vous conseille tout de même de vous faire votre propre avis en le regardant (tout comme les autres films/dramas d'ailleurs :).

     

    ~ Dramas terminés ~

    Je vais donc vous présenter deux mini-dramas dont un petit coup de cœur ^^

    [K-Drama] Splash Splash Love / 퐁당퐁당 LOVE

    Année : 2015

    Épisodes : 2 (60 minutes).

    Genre : Comédie, Romance, Historique, Fantastique.

    Casting : Kim Seul Gi (Jang Dan Bi), Yoon Du Joon (Lee Do), Jin Ki Joo (La reine So Hyeon), Ahn Hyo Seop (Cheajik), Lee Jae Joon (Park Yeon), ...

    Résumé :

    Dan Bi est une lycéenne en terminale qui doit passer son examen d'aptitudes, mais elle a peur de le rater et fait le souhait de disparaître. Elle prend donc la fuite, une fuite durant laquelle elle va sauter dans une flaque d'eau qui va lui faire remonter le temps jusqu'à la période Joseon. Au royaume, elle va rencontrer Lee Do qui est le roi de ce pays. Malheureusement, son pays souffre d'une sécheresse qui dure depuis 3 ans. Lee Do croit que la science et les mathématiques peuvent résoudre le problème. Dan Bi, une vraie cancre, pourrait bien être la solution de ce gros problème.

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 9/10

    J'ai regardé Splash Splash Love dans le cadre du Week-End Dramanimique de Bo0ya. Et je dois vous dire que j'ai littéralement adoré ce mini-drama. J'oserai même le comparer à un petit bonbon acidulé parce qu'il n'est pas prise de tête et l'histoire est tout simplement amusante et adorable. Cette histoire de retour dans le passé est bien tournée et je dois avouer que j'avais peur de la finalité du drama mais finalement, j'ai été fort satisfaite avec ce que l'on m'a proposé.

    Le pairing Kim Seul Gi / Yoon Du Joon fonctionne à merveille et ils ont su parfaitement me donner des papillons dans le ventre. J'aimerais beaucoup les revoir ensemble dans un autre drama parce qu'ils vont tellement bien ensemble. Je connaissais déjà Kim Seul Gi donc je savais déjà que son jeu était impeccable par contre, je n'avais vu aucun drama de Yoon Du Joon (que je connais uniquement par l'intermédiaire de son groupe Highlight/Beast) et j'ai beaucoup apprécié son jeu, à voir s'il est toujours aussi bien dans un long drama.

    Jang Dan Bi (Kim Seul Gi) est un personnage que j'ai adoré ! Elle me faisait beaucoup rire et ses différentes interactions avec Lee Do (Yoon Du Joon) étaient très drôles. Quant à Lee Do (Yoon Du Joon), j'ai beaucoup aimé ce roi désespéré par le manque de pluie dans son pays mais surtout le fait qu'il ne se voile pas la face quant à ses sentiments pour Dan Bi (Kim Seul Gi).

    Quant aux personnages secondaires, j'ai été surprise par le développement donné à la reine So Hyeon (Jin Ki Joo) et c'était d'autant plus agréable à voir. D'ailleurs dans ce drama, tous les personnages sont sympathiques donc que demander de plus ?

    Comme je l'ai dit, l'histoire est bien écrite et j'ai passé un excellent moment face à ce mini-drama *o* Donc je vous le conseille à 100% et puis, il n'a que deux épisodes donc il est assez court !

     

    [K-Drama] Page Turner / 페이지 터너

    Année : 2016

    Épisodes : 2 (60 minutes).

    Genre : Amitié, Musical, École, Drame.

    Casting : Kim So Hyun (Yoon Yoo Seul), Ji Soo (Jeong Cha Sik), Sin Jae Ha (Seo Jin Mok), Hwang Young Hee (la mère de Cha Sik), Ye Ji Won (la mère de Yoo Seul), ...

    Résumé :

    Ce drama raconte l'histoire de 3 jeunes personnes dont les destins se croiseront autour du piano.

    Yoon Yoo Seul est élève dans un lycée d'arts et jeune prodige du piano ayant remporté plusieurs concours. Cependant, elle est poussée par sa mère qui voulait être pianiste étant plus jeune. Elle a un rival, Seo Jin Mok qui est également un grand pianiste. Cha Sik est un grand athlète à en devenir. Un jour, Yoo Seul et Cha Sik sont victimes d'un terrible accident qui met brutalement fin à leurs carrières. Yoo Seul ne pourra-t-elle plus jamais jouer du piano ? Elle devra alors compter sur l'aide de son nouvel ami et sur celle de son rival afin de mener une nouvelle vie.

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 8,5/10

    Toujours dans le cadre du Week-End Dramanimique, j'ai donc regardé Page Turner. Et même si ce n'est pas un coup de cœur, j'ai passé un agréable moment en la compagnie de nos trois personnages principaux.

    En soi, l'histoire est intéressante puisque nous avons affaire à trois jeunes qui doivent faire face à leurs doutes, leurs peurs et l'insécurité qu'ils ressentent pour le futur. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé le fait que chacun des personnages se remettent en question face à leur passion/talent.

    J'ai beaucoup aimé Yoon Yoo Seul (Kim So Hyun) et son histoire même si je dois avouer qu'en réalité, son accident ne change pas grand chose en réalité. [Spoiler] La perte de la vue est censée lui poser problème pour le piano or ce n'est aucunement montré dans le drama. Certes, ça lui pose problème dans sa vie quotidienne mais on ne peut pas dire que cela se fasse ressentir pour le piano [Fin Spoiler]. Quant à Jeong Cha Sik (Ji Soo), je l'ai tout simplement adoré. Ce gamin est tout simplement adorable et drôle (et naïf mais on lui pardonne ;) et j'ai apprécié la finalité de ce personnage. [Spoiler] Personne ne devient un génie du piano du jour au lendemain et j'ai apprécié le fait que le drama ne tombe pas dans l’exagération [Fin Spoiler]. Seo Jin Mok (Sin Jae Ha) est aussi un personnage que j'ai apprécié et j'ai d'ailleurs beaucoup aimé le questionnement perpétuel dans lequel il se trouve durant le drama.

    J'ai adoré la mère de Cha Sik (Hwang Young Hee), je l'ai trouvé très touchante et toujours prête à tout pour son fils et totalement en contraste avec la mère de Yoo Seul (Ye Ji Won) qui se projette dans le parcours de sa fille. C'est la première fois que je vois Ye Ji Won dans un rôle aussi sérieux et je dois avouer qu'elle est toujours aussi géniale.

    Cependant, je dois avouer que j'ai été quelque peu déçue de la fin car je l'ai trouvée beaucoup trop expéditive. Après, il est vrai que c'est un mini-drama donc je ne devrais pas en attendre beaucoup. Malgré tout, j'ai passé un bon moment en regardant Page Turner et je vous le conseillerais aussi (même si je vous pousse pleinement vers Splash Splash Love).

     

    Et voilà, c'est tout pour ce second journal de visionnage qui est déjà assez long (ou du moins, je le pense ;). Prenez soin de vous et à la semaine prochaine pour un autre article ! ^^

    ~ Quels sont les derniers films/dramas que tu as vu ? As-tu envie de visionner l'un des films ou dramas de mon journal de visionnage ? ~

    « [J-Drama] Itô-kun A to E / The Many Faces of Itô[J-Drama] Untouchable »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Avril à 01:27

    Splash Splash Love et Page Turner <3 J'ai vu aucun des films dont tu parle mais j'avoue que y'en a deux que ta bien vendu et qui me tente maintenant !

      • Lundi 13 Mai à 23:00

        Non mais Splash Splash Love *o* Il était vraiment bien *o*

        Ah ah ah, il faut absolument que tu voies Us And Them *o* Il est vraiment mais vraiment bien <3

    2
    Lundi 8 Avril à 16:16

    Coucou toi !!! <3 

    Quel plaisir de te retrouver avec un nouvel article <3 ! Ton article est comme toujours complet et surtout finement écrit ! Je suis ravie parce que tu me fais découvrir des films dont j'avais jusqu'à présent jamais entendu parler. Le film qui me fait le plus de l'oeil parmi tous les films que tu as mentionnés, c'est man on high heels. C'est trop marrant la coïncidence parce que j'ai regardé très récemment aussi Page turner ! Je dirai que ce drama bien qu'il soit sympa à regarder, j'aurais aimé que les sujets abordés qui sont importants et sérieux, soient travaillés avec plus de finesse. En même temps je comprends qu'avec un mini drama ça soit très difficile à faire. Donc ce n'est pas un reproche, juste une déception parce qu'au final, j'en garde pas forcément un souvenir vif, à cause du peu de relief de ce drama. Mais cela reste quand même un drama très sympa à regarder :) ! Splash love me tente trop et encore plus avec ton article surtout qu'il est court :) ! je te remercie pour ton superbe article ! J'espère que tu vas bien en tout cas ! Plein de bisous et bon courage pour ta semaine <3

      • Lundi 13 Mai à 23:20

        Hey ! J'espère que tu vas bien ! *o*

        Ah ah ah, déjà merci d'être passée et c'est toujours un plaisir de lire tes commentaires <3

        Tes compliments me font grandement plaisir *o* Merci beaucoup ! ^^

        Ah mais je comprends parfaitement la raison au vu du sujet du film =D Honnêtement, regarde-le puisqu'il en vaut quand même le détour ^^ C'est vraiment une super coïncidence ! Je suis parfaitement d'accord avec toi et puis, c'est vrai que la vie de l’héroïne principale n'est pas vraiment affectée par ce qu'il lui arrive mais bon, comme c'est un mini-drama, difficile de trop en demander ^^ 

        Splash Splash Love est une petit bonbon acidulé ! Il faudrait vraiment que tu le regardes parce qu'il est choudabou à souhait *o* 

        Je te remercie encore une fois pour ton superbe commentaire qui me fait vraiment trop plaisir ! *o*

        Bisous à toi et passe une bonne semaine ! <3

    3
    Mardi 9 Avril à 18:22
    Luthien

    Les trois premiers films sont dans ma wishlist, il ne me reste plus qu'à les lancer !

    Splash Splash Love est adorable. :) J'ai découvert et bien aimé Yoon Du Joon dans Let's Eat (je n'ai regardé que la saison 1).
    Page Turner est aussi bien sympa !

      • Lundi 13 Mai à 23:26

        Coucou ! ^^ 

        Fonce parce qu'ils sont vraiment pas mal notamment Us And Them mais je pense que tout ces films te plairaient ! =)

        Ça me donne une belle raison pour commencer Let's Eat depuis le temps qu'il est dans ma wishlist ;)

        Merci d'être passée =)

    4
    Dimanche 14 Avril à 12:39

    Je n'ai vu que Splash Splash Love que j'avais bien aimé. Page Turner, j'avais hésité à le voir à l'époque mais je craignais qu'il ne soit trop triste :x 

      • Lundi 13 Mai à 23:34

        Hey =) J'espère que ça va ^^

        Page Turner évoque un sujet triste mais il n'est en aucun triste donc tu peux foncer ^^ Ils ont justement dédramatisé le thème donc pas de risque de larmes, je t'assure ! =) Et puis, justement il traite le sujet de manière assez légère donc tu peux le regarder l'esprit tranquille =)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :