• [Tw-Drama] Miss In Kiss

    Titre : Miss In Kiss (惡作劇之吻)

    Pays : Taiwan

    Genre : Romance, École, Comédie.  

    Années : 2016/2017.

    Épisodes : 39 (25~35 minutes).

    Casting :

    Esther Wu : Xiang Yue Qin

    Dino Lee : Jiang Zhi Shu

    Yi Teng Gong : Jin Zhi Zhu

    Wei Lun Xi : Wu Zi Yu

    Shen Chang Hong : Jiang Yu Shu

    Chao Tzu Chiang : Jiang Chun Shui

    Hong Sheng De : Xiang Dong Liu

    Ariel Chiao : Shi Li Mei

    Winnie Wu ; Wu Zi Ling

    Frankie Huang : Qin Yi Chong

    Dewi Chien : Bai Sha Sui

    Gao Zhen Peng : Le grand-père de Bai Sha Sui / Le président du groupe Bai

    Winnie Wu : Wu Zi Ling

    Wish Zhu : Wu Zhong Chuan

    Li Chung Lin : Un étudiant de la classe A

    Liu Xiang Jun : Une étudiante de la classe F

    Résumé :

    Après un tremblement de terre qui détruit la maison de Yue Qin, son père et elle s'installent avec la famille de l'ami de celui-ci, oncle Ah Li. À sa surprise, cet oncle et sa gentille et aimable femme sont les parents de son camarade d'école froid et éloigné Jiang Zhi Shu, un génie avec un QI de 200, qui peu de temps auparavant l'avait rejetée sans espoir. La proximité lui donnera-t-elle une seconde chance de gagner le cœur de Zhi Shu ? Ou son amour pour lui finira-t-il sous ses mots froids ? Et que se passe-t-il alors quand naîtra de la concurrence pour son cœur ?

    (Source : Nautiljon)

    Mon avis : 7/10

    Si je me rappelle bien, il y a quelques années, nous avions entendu parler de l'arrivée d'une nouvelle version (ou du moins, ce n'était que des rumeurs) d'It Started With A Kiss/They Kiss Again. Je me rappelle avoir plutôt mal réagi puisque je suis une fervente fan d'ISWAK/TKA et j'aurais mille fois préféré une suite avec Joe Cheng et Ariel Lin. Finalement, ce remake a donc bien eu lieu mais je n'en ai pris connaissance que quelques mois en arrière pour l'écriture d'un article.

    Je me suis donc lancée dans Miss In Kiss sans grande gaieté mais sans aucune hostilité ou véhémence à son égard. J'ai donc essayé de le visionner avec un regard objectif, ce qui m'a d'ailleurs semblé difficile vu que j'avais l'ancienne version en tête et qu'elle reste pour moi, imbattable. Par ailleurs, je ne comprends toujours pas la raison de ce second remake au vu du succès phénoménal du premier mais pourquoi pas ?

    Inutile de vous dire que le plot de base reste identique à celui du manga. Nous avons une Yue Qin qui n'est toujours pas plus intelligente qu'à l'accoutumée et Zhi Shu reste toujours aussi imbuvable... Malgré tout, Miss In Kiss possède une intrigue qui plaît toujours à Dramaland même si celle-ci est redynamisée puisqu'elle comprend des petits gags en accord avec notre ère, qui est donc l'ère du net. Cela donne une nouvelle dynamique à l'histoire même si celle-ci demeure donc presque inchangée.

    Miss In Kiss possède un gros point noir (selon moi) : son format. À vrai dire, il existe deux formats pour ce drama, 13 épisodes de 90 minutes ou 39 épisodes de 30 minutes or il m'a été impossible de trouver celui avec les 13 épisodes donc je me suis coltinée celui de 39 épisodes et je dois vous avouer que le format peut être énervant puisque si l'on enlève l'opening et l'ending, on se retrouve avec des épisodes entre 20 et 25 minutes. Généralement, je n'ai rien contre les formats courts (au contraire) mais quand cela s'étale sur 39 épisodes, c'est un peu long à la détente et je ne vous cache pas que je ne peux plus blairer l'opening (même si je le sautais mais il y a toujours la fameuse phrase d'accroche qui m'a porté sur les haricots ;) donc je préfère vous prévenir. Après, il y a pire comme point noir pour un drama mais je me devais de le souligner.

    Je ne connaissais personne dans le casting et je dois vous avouer que je ne sais pas si je regarderais autre chose avec Dino Lee... Par contre, je retiendrais le nom de Yi Teng Gong à l'avenir parce que je l'ai trouvé très bon dans son rôle et j'espère le revoir très bientôt dans un autre drama.

     

    Dans Miss In Kiss, Xiang Yue Qin (Esther Wu) est drôle, gentille et toujours d'une bêtise aberrante mais on l'apprécie toujours autant. Esther Wu ne donne pas un nouveau souffle au personnage principal mais cela n'est pas gênant même si son interprétation n'est pas exceptionnelle mais n'ayant vu aucun autre drama de sa filmographie, je ne peux pas juger.

    Quant à Jiang Zhi Shu (Dino Lee), il reste toujours au demeurant, l'un des pires personnages masculins principaux à Dramaland (il se rattrape à la fin du drama et ça s'arrange). Toujours aussi antipathique, insensible et insensé que dans les autres versions, il est toujours autant difficile de l'apprécier. Je ne sais pas si Dino Lee est un mauvais acteur et je n'ai pas vu autre chose dans sa filmographie pour pouvoir juger mais je n'ai pas vraiment aimé son jeu (qui est quand même moins pire que celui de Kim Hyun Joong, faut pas déconner ;)... Je l'ai trouvé plat et il a fait pâle figure face à l'acteur du second lead, Yi Teng Gong. 

    Sinon le couple principal était plutôt sympa et adorable à suivre même si leur alchimie n'était pas transcendante. J'ai trouvé qu'ils allaient bien ensemble donc de côté-là, il n'y avait pas de problèmes.

     

    Mais parlons-en donc de ce second lead ! Jin Zhi Zhu (Yi Teng Gong) est un personnage que j'ai adoré tout au long du drama. Aux antipodes de Zhi Shu (Dino Lee), Zhi Zhu (que je raccourcirais en Ah Jin comme dans les autres versions sinon on va se mélanger les pinceaux) est gentil, drôle et il aime de tout son cœur notre petite Yue Qin (Esther Wu). J'ai adoré ce personnage et j'ai beaucoup aimé son développement. Je pensais qu'il était impossible de détrôner le Ah Jin de Jiro Wang et finalement, je me suis trompée puisque le Ah Jin de cette nouvelle version est à la hauteur de l'ancien et cela est notamment dû à l'interprétation de Yi Teng Gong qui signe, pour moi, un sans-faute.

    Quant au personnage de Wu Zi Yu (Wei Lun Xi), j'ai été étonnée mais dans le bon sens car même si elle était la rivale de Yue Qin (Esther Wu), elle n'était pas aussi imbuvable que dans les autres versions. D'ailleurs, j'ai trouvé qu'elle avait une place plus importante que dans les autres versions donc ça n'est pas plus mal vu qu'elle est sympathique.

    Le père de Xiang Dong Liu (Hong Sheng De) est génial et il est difficile de ne pas l'apprécier. La mère de Zhi Shu est toujours aussi barrée et drôle mais je dois avouer que la performance de Cyndi Zhao dans le rôle de la mère dans ISWAK/TKA est imbattable.

    J'avais dit que j'éviterais de comparer les deux remakes taïwanais mais malheureusement, je n'ai pas pu m'en empêcher, je m'en excuse donc mais il m'était difficile de ne pas le faire...

    Dans l'ensemble, Miss In Kiss est un drama divertissant, drôle et sympathique. Il ne transcende pas le genre de la comédie romantique et il n'échappe malheureusement pas à la comparaison avec ISWAK/TKA. Cependant, si vous cherchez quelque chose de basique et simplet, Miss In Kiss est fait pour vous. Toutefois, si vous recherchez une bonne adaptation du manga, je vous redirigerais vers Itazura Na Kiss ~ Love In TOKYO ou It Started With A Kiss/They Kiss Again qui est donc le premier remake taïwanais.

    ~ Est-ce que tu as vu ce drama ? As-tu aimé ? Est-ce que tu souhaiterais le voir ? ~

    « [Tw-Drama] HIStory 3 : Trapped[Th-Drama/Lakorn] Together With Me : The Next Chapter / Together With Me The Series 2 »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :